Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

« BBC 100 Women 2018 » : ces femmes arabes qui figurent dans le classement

Arab Woman

Récemment, la chaîne de production britannique a dévoilé sa précieuse liste : « BBC 100 Women 2018 ». Un classement qui met en lumière les femmes les plus influentes, inspirantes et avant-gardistes de 2018, dans le monde entier. On y découvre le travail et les exploits de 9 femmes arabes venant de l’Arabie Saoudite, de l’Égypte, de l’Irak ou encore de la Syrie. Focus sur ces femmes d’exception.

1 – Ranneen Bukhari

Pour cette jeune saoudienne, l’art est une histoire de famille. Une passion qu’elle nourrit depuis toute petite et qui fait d’elle une conservatrice investie. Si Ranneen Bukhari est connue pour la gestion de la galerie d’art Desert Designs, appartenant à ses parents, elle doit également sa notoriété à la participation de Contemporary Collective. Une initiative artistique où 27 œuvres d’art de la British Council Collection ont été présentées en Arabie Saoudite.

 

2 – Raghda Ezzeldin

Analyste financière, Raghda Ezzeldin a fait parler d’elle grâce à sa passion : la plongée libre. La jeune égyptienne a fondé en 2016 Egypt Freedivers, une communauté facilitant les échanges entre plongeurs, fournisseurs et centres subaquatiques. La même année, lors de la compétition RedCcup, Raghda Ezzeldin suscite l’intérêt de la presse internationale en retenant son souffle sous l’eau pendant plus de 5 minutes.

3 – Yanar Mohammed

Féministe dans l’âme et présidente de l’Organisation pour la liberté de la femme en Irak, Yanar Mohammed vient en aide aux victimes d’abus et de violences. Des abris sont alors mis à leur disposition. Selon la BBC, plus de 800 femmes auraient déjà pris contact avec le dispositif de la militante. Un combat sans relâche pour celle qui a reçu le prix Gruber pour le droit des femmes en 2008, ainsi que le prix Rafto en 2016.

4 – Nujeen Mustafa

Née avec une paralysie cérébrale, cette jeune fille de 19 ans a fui la Syrie en fauteuil roulant. Une histoire qu’elle a partagé avec le monde entier dans son livre intitulé La fille d’Alep, co-écrit avec la grande reporter britannique Christina Lamb. Aujourd’hui, Nujeen Mustafa milite pour la défense des réfugiés. « Les réfugiés sont des personnes, pas des chiffres » a-t-elle déclaré dans une interview au Guardian. Outre son engagement, la jeune femme rêve de devenir un jour astronaute.

5 – Hayat Sindi

Diplômée d’un doctorat en biotechnologie, la saoudienne Hayat Sindi œuvre en tant que scientifique médicale. Soucieuse d’apporter des solutions simples et abordables au plus grand nombre, elle co-fonde Diagnostics For All. Une ONG qui fournit des soins médicaux aux plus démunis. Sans oublier qu’Hayat Sindi est également l’une des premières femmes à siéger à l’Assemblée Consultative d’Arabie Saoudite.