Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Connecter les gens avec Portals

Portals

Lors du Misk Global Forum (MGF) en novembre dernier les visiteurs ont eu le loisir de constater la présence d’un étrange rectangle d'or dressé dans une partie auxiliaire du complexe. Il s’agissait en fait d’un conteneur recyclé pour le bien de l’initiative Portals, un concept permettant de connecter virtuelllement des gens issus de partout dans le monde...

La douce lueur d’un écran émane de l’intérieur du conteneur, projetant des scintillements de lumière sur les visages des curieux. Ici, les téléspectateurs ne sont pas en train de visionner un programme. En fait, ils sont en train d’avoir une conversation avec des interlocuteurs situés à des milliers de kilomètres.

En plus d’offrir des possibilités d’emploi et de réseautage aux jeunes du royaume, l’un des principaux objectifs du MGF est de contribuer à l’ouverture de l’Arabie saoudite sur le monde. Il n’est donc pas surprenant que la fondation MiSK ait décidé d’ouvrir une fenêtre sur Riyad, par le biais de Portals, une initiative développée par Shared Studios. Dans sa version conférence, plus petite et plus mobile, l’outil mesure environ 2 mètres 50 de haut, avec suffisamment d’espace pour une douzaine de personnes.

Times Square rencontre Riyad

Lancé il y a quatre ans par la jeune Américano-libanaise Michelle Moghtader – une ancienne journaliste -, Portals a été conçu à l’origine comme une installation artistique publique, dotée d’une particularité. Cachés à l’intérieur d’un conteneur de transport, les participants et les passants découvrent une fenêtre sur un autre monde. Le concept est simple : permettre à des personnes d’origines et de lieux différents de communiquer directement entre elles grâce à la magie d’Internet et, ce faisant, briser les stéréotypes et élargir les horizons.

Le premier “portail” a été installé à Times Square, à New York. Dans le même temps, à l’autre bout du monde, un autre portail s’ouvrait, avec une connexion établie en Iran. Dès lors, les piétons de l’une des intersections les plus fréquentées du monde avaient une fenêtre sur Téhéran, et vice-versa. Pour beaucoup d’utilisateurs, ce fut la première occasion de parler à leurs homologues respectifs, souvent dépeints comme l' »ennemi » en Iran et aux États-Unis.

 

 

« Plus de 500 personnes ont participé à ces premiers dialogues et une douzaine d’artistes ont collaboré. Beaucoup sont sortis en pleurant, étourdis, et rafraîchis…. Aujourd’hui, nous avons un réseau de 35 portails à travers le monde qui servent d’espace communautaire interconnecté pour la collaboration, le débat et l’apprentissage. », à déclaré Michelle Moghtader.

 

“Impatients de se connecter”

 

Portals continue de se montrer prometteur et d’être courronné de succès à travers le monde. Tout en sachant que ce qui est représenté à l’antenne est souvent différent de la réalité, le concept permet de construire un pont virtuel pour ceux qui sont assez curieux pour le traverser.

 

Au sujet de son action, la fondatrice a déclaré : « Notre travail est de venir compléter le travail des médias« . Alors qu’il s’agissait pour elle d’une première visite en Arabie Saoudite, Michelle a confié sa surprise quant à l’enthousiasme de la jeunesse saoudienne. « C’est le plus grand nombre de personnes que nous ayons eu en une journée « , a-t-elle dit en souriant. « Ils veulent raconter ce qui se passe avec leurs propres mots. Les jeunes ont soif de partager leur culture et d’apprendre des autres. C’est l’un des meilleurs groupes à avoir utilisé les portails. Tout le monde est impatient de se connecter. » Au total, plus de cinq cents invités ont participé à l’expérience, le tout en moins d’une journée.

View this post on Instagram

Where do you want to see a #Portal?

A post shared by Shared__Studios (@sharedstudios) on

Tout au long du MGF, le buzz était palpable parmi les participants. Il s’agissait en effet de l’édition au public le plus jeune et diversifié de l’histoire du Forum. Grâce à Portals, ces leaders de demain ont eu l’occasion de s’adresser à leurs contemporains depuis la salle de conférence, mais également d’ouvrir des dialogues qui transcendent les frontières. Alors que le Royaume continue de vivre des changements sociétaux rapides, Portals agit comme un portail de perspectives, permettant à chaque partie de regarder à travers le voile afin de voir la personne qui se trouve au-delà.