fbpx

Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Coupe du monde : la Russie offre un récital face à l’Arabie saoudite

Le Saoudien Omar Hawsawi au duel avec Fyodor Smolov © Saudi National Team

Le Saoudien Omar Hawsawi au duel avec Fyodor Smolov © Saudi National Team

L’Arabie saoudite s’est lourdement inclinée (5-0) en match d’ouverture de la Coupe du Monde ce jeudi, face aux hôtes russes. Cheryshev et Golovine auront été les bourreaux des Faucons Verts.

Sous les yeux du président russe Vladimir Poutine et du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane, et dans un stade Loujniki bouillant, le match d’ouverture du Mondial 2018 aura offert une pluie de buts… dans les cages du malheureux portier saoudien Abdullah Al Mayouf.

Gazinski et Cheryshev montrent la voie

Entrés timidement dans ce match d’ouverture, les Verts ont logiquement été menés au score dès la 12e minute de jeu sur une tête de Yuri Gazinski, parfaitement servi par Aleksandr Golovine. Malgré quelques bonnes séquences de jeu, les Faucons Verts auront globalement péché sur le plan technique, multipliant les pertes de balle et les incompréhensions en milieu de terrain.

A défaut d’être spectaculaires, les Russes, eux, se sont montrés d’un froid réalisme, doublant la mise juste avant la mi-temps (43e) par Denis Cheryshev.

Golovine clôt le bal

Moins en jambes dans le second acte malgré une occasion manquée de réduire la marque pour Mohammad al-Sahlawi (56e), les Faucons ont fini par couler sous les vagues russes. Artem Dzyuba, d’abord, se chargeait de tripler le score d’une tête piquée à la suite d’un centre de l’inévitable Golovine (71e). Puis Cheryshev enflammait le public du stade Loujniki d’une merveille de frappe de l’extérieur du pied (90e+1).

Golovine clôturait, enfin, le récital russe sur un modèle de coup-franc (90e+5). Score final : 5-0. L’Arabie saoudite entame très mal sa campagne mondiale. La Russie, elle, assume brillamment son statut de nation hôte.