Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Covid-19 : Les Emirats commencent à vacciner !

Face à la crise sanitaire majeure qui frappe le monde depuis maintenant plusieurs mois à cause de la pandémie de coronavirus, les Emirats arabes unis ont décidé qu’il était temps de réagir et autorisent l’utilisation d’un vaccin anti covid-19 développé par la Chine.

Cela fait maintenant bientôt un an que l’humanité toute entière se débat avec ce virus dont elle ne parvient à se défaire. Après le confinement, la distanciation sociale, les interdictions de voyager en tous genres, force est de constater que dès nous pointons le bout du nez dehors, la courbe du nombre de malades repart à la hausse.

C’est dans ce contexte sanitaire difficile que les Emirats arabes unis ont décidé qu’il était temps de réagir. Le ministre émirien de la santé a approuvé hier l’utilisation d’un vaccin développé par la Chine.

 

Des tests concluants

Testé sur 30 000 personnes, le vaccin a produit des résultats positifs, et a permis d’observer la création d’anticorps contre le Covid-19. Son utilisation serait également, selon les tests effectués, totalement sécurisée pour les patients. Le vaccin sera fourni à titre facultatif aux personnes travaillant en première ligne de défense (médecins, infirmières, pompiers) et sera également disponible à titre facultatif pour des groupes spécifiques.

Les tests ont été effectués sur 31 000 volontaires de 125 pays, sur une période de six semaines. En outre, les vaccins ont été testés sur 1000 personnes présentant des pathologies chroniques, avec succès. De quoi rassurer les plus sceptiques, et, surtout, des bases assez solides pour prendre une décision définitive du côté du pouvoir émirien.

 

 

Un travail en étroite collaboration

Les autorités sanitaires, en coordination avec les développeurs du vaccin, ont pris des mesures pour contrôler la qualité, la sécurité et l’efficacité du vaccin, notamment en déterminant le nombre de groupes cibles, le dosage, le système de vaccination et le processus de fabrication.

Rappelons que, pendant ce temps, les EAU ont signalé hier 777 nouveaux cas après 61 266 tests supplémentaires, portant ainsi le total à 80 266. En parallèle, le pays ne compte aucun décès au cours des dernières 24 heures, tandis que 530 guérisons ont porté le total à 69 981. Le nombre de cas actifs s’élève maintenant à 9 886.