Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Des inventions médicales du monde musulman qui changent la vie

Alors que le monde entier se referme sur lui-même, et cherche un refuge pour s’abriter de la menace d'un virus dont nous n'avons pas encore découvert le remède, il est facile de se sentir impuissant. Pour autant, il convient de ne pas oublier le chemin parcouru par la médecine. Cette crise est l'occasion de commémorer les grandes inventions médicales, en remontant à leurs origines pour mieux comprendre à quel point elles façonnent notre vie quotidienne.

La germination de l’Islam au 7e siècle a déclenché un âge d’or de découvertes scientifiques et médicales. L’approche moderne de la santé et de la médecine s’est développée à partir de ces anciennes sociétés musulmanes et de leurs penseurs, avec des inventions qui peuvent sembler évidentes aujourd’hui, mais qui ont véritablement repoussé les limites au moment de leur création. En voici quelques-unes.

 

Hôpitaux

 

Les centres médicaux tels que nous les connaissons aujourd’hui, avec des salles dédiées et des espaces de réhabilitation, remontent au 9ème siècle en Egypte. L’hôpital Ahmad ibn Tulun, fondé en 872 au Caire, est le tout premier au monde. Il offrait des soins physiques et psychologiques gratuits à toute personne qui en avait besoin. Révolutionnaire à l’époque, l’idée de tels hôpitaux s’est ensuite répandue dans le monde musulman et bien au-delà. 

 

 

Chirurgie

Vers l’an 1 000, le docteur Al Zahrawi a publié une encyclopédie de la chirurgie de 1 500 pages, avec des illustrations détaillées, utilisée comme référence médicale d’Est en Ouest pendant les 500 années suivantes. Zahrawi a fait grand usage d’objets inattendus tels que le catgut, un cordon rigide composé de fibres naturelles provenant d’intestins d’animaux, pour recoudre les blessures. Cela permet d’éviter les infections et une seconde intervention chirurgicale supplémentaire pour enlever les sutures. Il aurait également pratiqué la première césarienne et créé la première paire de pinces chirurgicales.

 

Brosses à dents

 

Le dernier prophète Mohammed aurait inventé et popularisé la brosse à dents en l’an 600. Son ingéniosité lui a permis d’utiliser une brindille de l’arbre Meswak, afin de nettoyer ses dents et éviter des infections gingivales auparavant mortelles. Il en a répandu l’usage en conseillant à tous ses habitants d’adopter cette pratique avant chaque prière.

 

 

Optique

 

De nombreux progrès parmi les plus importants dans l’étude de l’optique proviennent du monde musulman. Vers l’an 1000, l’inventeur irakien Ibn al-Haytham a prouvé que les humains voyaient les objets par la lumière qui se reflète sur eux et qui entre dans l’œil. Cela a réfuté les théories d’Euclide et de Ptolémée, communément admises auparavant, selon lesquelles la lumière était émise par l’œil lui-même.

 

La manivelle

 

De nombreuses machines médicales modernes doivent leur fonction au système de bielle-manivelle, qui convertit le mouvement rotatif en mouvement linéaire, permettant de soulever des charges lourdes avec une relative facilité. Cette technologie, découverte par le polymat turc, artisan, ingénieur et inventeur Al-Jazari au 12ème siècle, s’est répandue dans le monde entier. Ses utilisations dépassent le cadre du domaine médical pour permettre le mouvement dans tous les domaines, de la bicyclette au moteur à combustion interne.

 

Une longue lignée de califes, de sultans, d’érudits, d’inventeurs et de praticiens médicaux a véhiculé son précieux savoir à travers l’âge d’or islamique, en fusionnant les connaissances anciennes et les idées révolutionnaires pour alimenter la quête continue d’amélioration de la médecine.