Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Deux banques saoudiennes fusionnent pour créer une seule entité

Le 16 juin dernier, la Banque saoudienne britannique (SABB) et la banque Alawwal ont annoncé la fusion de leurs activités, fondant ainsi la troisième plus grande banque en Arabie saoudite.

La Banque saoudienne britannique (SABB) et la banque Alawwal ont annoncé la fusion de leurs activités après avoir reçu le feu vert des autorités de réglementations et des actionnaires. Avec cette fusion, les deux banques fondent ainsi la troisième plus grande banque d’Arabie saoudite

 

 

Selon un communiqué officiel de la SABB, la nouvelle structure bancaire issue de cette fusion disposera d’un total d’actifs équivalent à 70 milliards de dollars et devrait générer un chiffre d’affaires avoisinant les 2,9 milliards de dollars. 

 

 

 

Une fusion d’envergure

 

Plus qu’un potentiel économique, cette fusion permettra à la nouvelle structure bancaire de bénéficier de davantage de ressources pour innover, et de fédérer une population plus jeune, férue de nouvelles technologies et d’expériences bancaires numérique de premier plan.

 

L’intégration des deux banques pourrait prendre entre 18 et 24 mois. A terme, les clients auront accès à un réseau bancaire international dans le royaume notamment grâce à des actionnaires tel que HSBC Holdings PLC, qui s’est, par le biais de son PDG John Flint, réjoui de cette fusion. «En tant que principal actionnaire de la banque combinée, HSBC soutient pleinement cette fusion et pense qu’elle permettra de créer une banque plus solide pour accompagner la transformation économique de l’Arabie saoudite», explique ce dernier.