Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

En Egypte, les massages enflammés font fureur

Il existe dans le monde entier des méthodes de massage et de relaxation sortant de l’ordinaire. Celle-ci, pratiquée au pays des pharaons, ne déroge pas à la règle, puisque qu’elle consiste à … mettre le feu au patient. Non, vous ne rêvez pas, mais bien sûr, il y a un truc !

Il s’agit en fait d’une ancienne technique pharaonique, appelée “la serviette de feu”. Comme l’explique Abdel Rehim Saeid, masseur exerçant à Gharbeya, elle consiste à appliquer des flammes sur le dos du patient dans le but d’en absorber toute l’humidité, et ainsi soulager des maux de dos.

Serviette imbibée d’alcool

D’abord, le massage commence de manière conventionnelle, afin de stimuler la circulation du sang et d’atténuer la douleur dans les parties du corps en tension. Ensuite, le particien applique différentes couches de serviettes sur le dos du patient. Il met feu à la dernière, imbibée d’alcool, qu’il laisse brûler pendant environ une minute, avant de la recouvrir (bien sûr, des matériaux isolants sont également utilisés). La chaleur se diffuse alors dans le dos du patient, et agit sur le degré d’humidité du corps.

“C’est une technique qu’on ne peut cependant pas utiliser avec les personnes souffrant d’hypertension artérielle, d’insuffisance rénale ou d’hémophilie”, prévient le masseur.