Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Expo : 3 villes du monde arabe à découvrir en VR

Exposition cité millénaires

L’exposition “Cités Millénaires. Voyage virtuel de Palmyre à Mossoul”, créée par l’Institut du Monde Arabe (IMA) en collaboration avec les sociétés Ubisoft, ICONEM et en partenariat avec l’UNESCO, et qui a connu un premier grand succès en 2018-2019 à Paris, est à découvrir en ce moment au National Museum of Asian Art de Washington. 

C’est la première fois qu’une exposition de l’IMA s’exporte aux Etats-Unis. Depuis le 25 janvier dernier et jusqu’au 25 octobre 2020, l’exposition immersive et interactive “Cités Millénaires. Voyage virtuel de Palmyre à Mossoul” fait découvrir aux américains les villes de Palmyre, Alep, et Mossoul.

 

 

Re(co)naissance digitale 

Cette collaboration entre l’IMA, Ubisoft, ICOCEM et l’UNESCO utilise des technologies digitales dernier cri afin de ressusciter ces 3 villes, trésors du patrimoine universel, ravagés par la guerre et le terrorisme. Grâce à la projection à très grande échelle d’images inédites captées par des drones et reconstituées en 3D, les visiteurs survolent littéralement les 3 villes, de très loin. Après s’être rapprochés de ce qui s’apparente à la ville de Mossoul, en Irak, dans son état actuel, voilà que les bâtiments renaissent de leurs cendres pour retrouver virtuellement leur forme originelle. 

 

 

Clin d’oeil au savoir-faire technique des équipes en charge de la réalisation du projet, l’expérience vient d’être sélectionnée comme innovation #TechForGood lors de la conférence de lancement du salon Vivatech, organisée à l’UNESCO

 

Exporter le patrimoine 

Cette ouverture à Washington, dans l’un des musées de la Smithsonian Institution, s’inscrit dans la nouvelle stratégie internationale de l’IMA, qui exporte ses expositions à travers le monde entier, du Brésil à Singapour, de l’Allemagne à l’Arabie saoudite. Elles s’adressent ainsi à un public très élargi, comme l’exposition Trésors de l’islam en Afrique, présentée au musée Mohammed VI de Rabat, où elle a déjà accueilli 50.000 visiteurs.