Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Facebook propose une interface en arabe de son application sur iPhone

L'application Facebook pour iPhone est enfin disponible en langue arabe

L'application Facebook pour iPhone enfin disponible en langue arabe

La plateforme digitale met enfin à jour son application pour iPhone et propose une interface adaptée à ses utilisateurs arabophones, déjà très nombreux dans la région MENA en particulier. Rendre leurs applications disponibles en langue arabe illustre bien la volonté des GAFA de rattraper le retard qu’ils ont pris dans cette région pourtant porteuse.

Les 169 millions d’utilisateurs mensuels de Facebook originaires du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (MENA), arabophones pour la plupart, pourront enfin utiliser l’application pour iPhone dans leur langue maternelle. Déjà disponible sous Android, Facebook vient seulement de mettre à jour son application sur les équipements Apple grâce à une étroite collaboration avec des traducteurs expérimentés, eux-mêmes issus de la région.

Élargir les perspectives commerciales d’Apple

En plus d’élargir les perspectives commerciales d’Apple, son voisin de la Silicon Valley, Facebook donne ainsi un exemple tangible de son engagement pour la région MENA. Laurent Solly, vice-président de Facebook pour l’Europe du Sud rencontré lors du Salon Viva Technology, revient sur les discussions menées avec les représentants Saoudiens, startupeurs ou officiels, à l’occasion de l’événement : « C’était une discussion très enrichissante. D’abord de voir quelle est la stratégie de l’Arabie saoudite sur la révolution digitale et technologique que nous sommes en train de vivre. ». Il montre ainsi que le groupe est au fait des dynamiques du pays et de la région : « [C’est] un pays qui a une population jeune, donc digitale native. [Il y a] beaucoup d’entreprises qui sont en train de se lancer, beaucoup de start-ups, des gens très connectés, des jeunes femmes qui lancent beaucoup d’initiatives, qui utilisent beaucoup Instagram. »

« Facebook, Instagram mais aussi WhatsApp sont très utilisées en Arabie saoudite. Nous connaissons bien le pays, on voit les transformations, on voit cette volonté, il y a une très grande ambition », a-t-il ainsi affirmé.

Laurent Solly, vice-président pour Facebook Europe du Sud, rencontré sur le Salon Viva Tech
Laurent Solly, vice-président pour Facebook Europe du Sud, rencontré sur le Salon Viva Tech

Fort de ces constats, Facebook se dit désormais prêt à agir, et « les discussions très constructives » et « très amicales » menées avec l’Arabie saoudite sur Viva Tech visaient à voir « comment Facebook peut aider encore plus, quels sont les points de convergence (…) pour former, pour éduquer aux contenus, à l’utilisation des plateformes, aux technologies qui arrivent, l’intelligence artificielle… », selon Laurent Solly.

La région MENA reste un des seuls espaces au monde où les géants des réseaux sociaux ont encore des opportunités de développement et d’accroissement de leurs activités. Travailler en arabe est déjà un pas énorme d’accompli et leur ouvre un vivier extraordinaire d’utilisateurs, qu’ils n’ont encore que peu exploité. Il pourrait pourtant être déjà trop tard pour ces géants qui commencent tout juste à saisir l’enjeu alors que de nombreuses initiatives régionales ont commencé à émerger. Et elles ont pris les devants pour proposer des services similaires mais en arabe, elles percent et pourraient bien apparaître comme des concurrents d’envergure.