Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Google lance un assistant virtuel en langue arabe

Google Home

Après des années de développement, la firme américaine vient de lancer la version arabe de son assistant virtuel, fonctionnant grâce à l’intelligence artificielle. Disponible sur plus d’un million d’appareil à travers le monde, il est notamment en mesure de chanter, et même de plaisanter, le tout en langue arabe.

Le lancement officiel de la version arabe de l’assistant électronique de Google vient d’avoir lieu. La technologie, destinée au “smart speaker” Google Home, ainsi qu’à la nouvelle application de messagerie baptisée “Allo”, s’appuie sur l’intelligence artificielle et le machine learning pour comprendre n’importe quel dialecte saoudien -un considérable écueil de franchi si l’on considère l’importance et la variété des dialectes dans la langue arabe-, et répondre en arabe littéraire.

Un développement de longue haleine

Au moins deux années de travail servent de fondation à ce lancement. Typiquement, fin 2018, les versions bêta (différentes en fonction des régions pour lesquelles les expérimentations étaient en cours) étaient encore testées par les utilisateurs, comme Rita El Khoury, une passionnée d’Android et contributrice du site AndroidPolice, résidant au Liban. A l’époque, rapporte celle-ci, “la plupart des fonctionnalités de l’assistant fonctionnent, mais il est impossible de se faire comprendre à l’oral par la Google Home”.

Produit fini…

Aujourd’hui, il semblerait donc que les progrès aient été bien acquis, et les développeurs promettent que, le temps aidant, “le service ne fera que s’améliorer”. Dans un entretien accordé à Arab News, Najeeb Jarrar, product marketing manager de Google dans la région MENA, explique :”Avant de lancer un produit, nous investissons beaucoup de temps et de ressources afin de le faire fonctionner le mieux possible. Il ne s’agit pas seulement de comprendre le local local mais également de répondre aux besoins du marché”.

… mais toujours perfectible

C’est tout l’intérêt de l’utilisation du machine learning -couplé tout de même au traitement naturel du langage, ainsi qu’à des technologies développées en interne- que de proposer une solution évolutive. Ainsi, au fur et à mesure, l’assistant apprend à s’adapter aux préférences, aux habitudes de langage, aux accents, etc. des utilisateurs afin de proposer un service sur-mesure. Toujours dans cette optique d’amélioration continue, les développeurs promettent de nouvelles fonctionnalités dans les mois à venir.

L’importance du rire

Si les termes utilisés par l’assistant ont été vérifiés par des linguistes hautement qualifiés, il n’est pas pour autant incapable de se “détendre”. Il est par exemple en mesure de répondre à des questions de type :”est-ce que tu m’aimes ?” en s’appuyant sur des références de la culture populaire ou classique. Pousser la chansonnette, raconter des histoires drôles et répondre à des questions existentielles font également partie de ses attributs.