Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le “Hackathon du Hajj” inscrit l’Arabie saoudite au Guinness mondial des records

Trois jours durant, près de 3000 développeurs et programmeurs des deux sexes et venus de plus de 51 pays du monde se sont affrontés lors de la plus grande compétition de hackathon du Moyen-Orient.

Trois jours durant, près de 3000 développeurs et programmeurs des deux sexes et venus de plus de 51 pays du monde se sont affrontés lors de la plus grande compétition de hackathon du Moyen-Orient.

Rassemblant pas moins de 2 950 participants, le plus grand hackathon du Moyen-Orient lancé cette semaine en Arabie saoudite bat le record de 2 577 participants détenu par l’Inde depuis 2012. Il a pour objectif de mettre au point des solutions innovantes pour offrir une expérience toujours plus enrichissante aux nombreux pèlerins musulmans.

Après le premier marathon féminin de mars dernier, c’est une course d’un tout autre genre qui a eu lieu cette semaine. Trois jours durant, près de 3000 développeurs et programmeurs des deux sexes et venus de plus de 51 pays du monde se sont affrontés lors de la plus grande compétition de hackathon du Moyen-Orient.

Sous les yeux de près de 20 000 visiteurs, ces jeunes pépites des technologies ont cherché à mettre au point des solutions innovantes pour enrichir l’expérience des millions de pèlerins en déplacement dans le royaume pour le Hajj. Ils ont travaillé à mettre au point des logiciels afin d’améliorer les services de restauration, d’hébergement, de santé, mais aussi de gestion de la foule et de ses déplacements ainsi que des déchets.

L’Arabie saoudite, le nouveau hub technologique mondial

Avec l’organisation d’un événement d’une telle envergure, l’Arabie saoudite se lance en quête du leadership régional et mondial dans le domaine des nouvelles technologies. Grâce à l’implication de grands groupes comme Google, et à la présence de personnalités comme Jimmy Wales et Steve Wozniak, l’Arabie saoudite encourage ainsi les transferts de connaissances et stimule l’innovation de ses jeunes talents.