Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Hatem Alakeel – le designer saoudien qui a habillé Snoop Dogg

Ancien banquier d'affaires, Hatem Alakeel fonde la griffe innovante Toby, qui fait succomber Snoop Dogg

Ancien banquier d'affaires, Hatem Alakeel fonde la griffe innovante Toby, qui fait succomber Snoop Dogg

Qui aurait cru que les mots “thobe” et “trendy” pourraient se retrouver dans la même phrase ? Difficile à concevoir avant la déferlante Hatem Alakeel, créateur de mode saoudien, qui a eu le génie de l’alliage innovant entre tunique traditionnelle et codes de la mode contemporaine.

Rien ne prédisait à Hatem Alakeel un avenir dans la mode. Ancien banquier d’affaires, lassé de porter la thobe traditionnelle tous les jours au bureau, c’est en 2008 alors qui n’a aucune formation conventionnelle en poche, qu’il se lance dans le design, en créant Toby, sa propre marque. Connu au-delà des murs de sa boutique de Djeddah pour son esthétique expérimentale et ses cols de chemise à l’occidentale, Alakeel s’inspire de différentes cultures (japonaise, britannique ou encore italienne) pour transformer le vêtement traditionnel, combiner les couleurs et les savoir-faire.

Une griffe innovante qui a fait succomber Snoop Dogg en 2013 pour son concert à Dubai, où le rappeur a arboré une tenue complète de la marque Toby. Hatem Alakeel se plaît d’ailleurs à raconter l’anecdote et à dévoiler sur son site d’autres précieuses références, comme le créateur Christian Louboutin, l’entrepreneur Eli Mizrahi, ou plus récemment le Prince William pour des t-shirts de sport.

L’oeil du créateur sur le vêtement féminin, comme accompagnement d’un changement de société

Si Alakeel aime habiller les stars, il porte aussi un regard visionnaire sur les femmes, à travers ses collections féminines, qui remplacent l’abaya noire et le hijab par de longues vestes à broderie, inspirées du kimono. Des pièces devenues iconiques, que les femmes de la péninsule s’arrachent.

La dernière campagne de sa collection Toby Femme, nommée “Sakood”,  un mot arabe signifiant à la fois: “je conduirai” et “je dirigerai”, imagine l’avenir des femmes après la levée de l’interdiction de conduire en Arabie saoudite. Incarnée par Bayan Linjawi, jeune entrepreneuse et influenceuse saoudienne animée par la tech, la campagne célèbre l’émancipation des femmes à travers leur vêtement. Au volant de leurs voitures, celles-ci tracent la route vers l’horizon pour symboliser la prise en main de leur indépendance et de leur destin au sein de la société…