Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

La Fauconnerie, plus qu’une tradition, un sport en Arabie saoudite

Bédouin Fauconnerie

A l’occasion de l’ouverture du plus grand événement de fauconnerie en Arabie saoudite le 25 janvier prochain, zoom sur cet art dédié aux faucons, très ancré dans les coutumes saoudiennes.

En Arabie saoudite, il y a des traditions qui ont réussi à survivre aux bouleversements technologiques, économiques et sociétaux. L’art de la fauconnerie en est l’une d’elles. Du 25 janvier au 3 février, la Saudi Falcons Club organise le plus grand événement de fauconnerie à Riyad, le Festival de fauconnerie du roi Abdelaziz

Durant ce festival, des milliers de passionnés venus du monde entier pourront assister à des compétitions, des expositions ainsi que des pièces de théâtres. L’événement, rendez-vous majeur dans la région, propose également de découvrir ou redécouvrir l’histoire de la fauconnerie en Arabie saoudite et dans le Golfe, sur ainsi que les techniques traditionnelles et plus modernes d’élevage et de dressage des faucons mais aussi de chasse.

Faucon

La fauconnerie, un art ancré dans les traditions saoudiennes

Profondément ancrée dans la culture bédouine au Moyen-Orient, la fauconnerie – tradition qui consiste en l’élevage de faucons, leur dressage et leur utilisation pour la chasse – a toujours été une alliée de marque des tribus du désert d’Arabie. Durant des siècles, les bédouins de la région ont dû composer avec la faune et s’adapter pour survivre. Le faucon a alors été d’une grande utilité dans leur survie.

Man Holding His Falcon Before Using It To Hunt Birds And Rabbits

Aujourd’hui, plus qu’une simple tradition, la fauconnerie est devenue un sport réunissant régulièrement de nombreux fauconniers de la péninsule arabique dans le cadre de compétitions, à l’instar du Festival de fauconnerie du roi Abdelaziz.