Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le couscous, prochainement classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ?

Couscous

Couscous

A base de légumes ou de viandes, quelle que soit sa préparation, le couscous a l’art de nous faire voyager à coup sûr au Maghreb. Pas étonnant que depuis des années, les tenants des traditions culinaires de la région prônent pour son inscription au patrimoine mondiale de l’humanité. En 2019, cette spécialité  pourrait enfin y parvenir.

Après la pizza napolitaine inscrite en 2017, le couscous pourrait à son tour faire son entrée au patrimoine mondiale de l’humanité de l’UNESCO. Début janvier à Alger, le directeur du Centre national de recherche préhistorique, anthropologique et historique (CNRPAH) a indiqué que le dossier pour le classement au patrimoine de l’humanité du couscous, spécialité culinaire du Maghreb, devra être déposé avant la fin du mois de mars 2019 auprès du Comité d’évaluation de l’UNESCO, au nom de quatre pays maghrébins, à savoir la Tunisie, l’Algérie, le Maroc et la Mauritanie.

Réuni autour d’une prise de conscience commune, celle d’une future reconnaissance de ce plat emblématique de la région, le collectif d’experts et de représentants des ministères de la culture et du patrimoine des quatres pays ont entrepris des travaux pour rédiger le dossier et finaliser le reportage vidéo qui doit  accompagner la demande de classement au patrimoine de l’humanité.

La préservation de patrimoine culinaire commun aux pays du Maghreb semble s’enclencher.

 

Les autres plats inscrits au patrimoine mondial de l’humanité :

  • La pizza napolitaine en 2017
  • Le nsima, cuisine traditionnelle du Malawi en 2017
  • La cuisine japonaise en 2013
  • La vinification en “kvevri” en 2013
  • La diète méditerranéenne en 2013
  • La gastronomie en 2010
  • La cuisine mexicaine en 2010
  • Le pain d’épices de Croatie du Nord en 2010