Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le documentaire syrien For Sama balaie les prix du jury

La cinéaste et activiste syrienne Waad Al-Kateab raconte la révolution syrienne à travers le prisme féminin dans son film For Sama, qui a remporté le prix du meilleur documentaire lors de la 73e édition des British Academy Film Awards (BAFTA).

Le premier long métrage de Waad Al-Kateab nous guide à travers le soulèvement de la révolution syrienne, le siège de sa ville natale Alep et les frappes aériennes dévastatrices, tout en préservant la tendresse de l’amour et de la maternité.

Le lien indissoluble avec sa fille Sama s’infiltre à travers le récit, accomplissant la tâche ambitieuse de transformer un documentaire de guerre en une lettre d’amour intime à son enfant.

Le public est plongé dans cinq années tumultueuses de sa vie, à commencer par le tournage par al-Kateab des manifestations étudiantes contre Bachar al-Assad en 2012 et le tournage de la cassette pendant le siège d’Alep. En persistant dans son ardeur à se battre pour une liberté et sécurité pendant la guerre, parallèlement, elle tombe amoureuse, se marie et donne naissance à Sama.

 

Une accumulation de nominations

La puissante juxtaposition d’expériences captées en a fait, à juste titre, le long métrage documentaire le plus nominé de l’histoire, avec quatre nominations dans les catégories Film pas en langue anglaise, Meilleur film britannique, Début exceptionnel et Meilleur documentaire.

Avant les prix BAFTA, For Sama a obtenu l’Œil d’Or du meilleur documentaire au Festival de Cannes 2019, en plus de remporter plus de 50 autres prix dans le monde entier. Le Times a décrit le film comme étant « l’un des plus importants documentaires que vous aurez jamais vu ».

L’importance de cette reconnaissance

En acceptant le prix, les convictions d’Al-Kateab sont devenues encore plus claires : « Ce prix, je vais le dédier au grand peuple syrien qui souffre (encore) jusqu’à aujourd’hui et (aux) grands héros des médecins, des infirmières, de la défense civile ».