Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le hajj en phase avec son temps : entre technologie et pandémie

Du 7 au 12 juillet 2022, 1 millions de pèlerins participeront au hajj à La Mecque. Le pèlerinage figure parmi les rassemblements religieux les plus importants au monde. Considéré comme un événement de grande ampleur, son organisation représente chaque année un exploit logistique majeur. A cette occasion, l’Arabie saoudite mise sur les nouvelles technologies pour faciliter le voyage des pèlerins et garantir leur sécurité, à l’épreuve de la pandémie.

Numérisation des coordonnées essentielles des pèlerins

Cette année, 1 million de pèlerins participera au hajj. En raison de la pandémie de Covid, les autorités saoudiennes ont adopté les nouvelles technologies afin de sélectionner les participants selon des conditions sanitaires définies. La plateforme Motawif a notamment été mise en place afin de numériser les informations de chaque pèlerins originaires d’Amérique du Nord, d’Europe ou d’Australie désirant participer au hajj. En plus de réduire de manière conséquente le prix des transactions pour ce voyage spirituel, Motawif facilite grandement la planification des pèlerins.

Faciliter le hajj pour tous et guider les pèlerins

Des “cartes de hajj” électroniques seront également déployées aux pèlerins. Ces dernières permettent non seulement l’identification des pèlerins mais également donnent un accès sans contact aux sites religieux, à l’hébergement et aux transports des voyageurs ainsi que garantissent les paiements virtuels. Le système numérique facilite également la localisation des pèlerins à travers les sites du hajj. L’intelligence artificielle devrait également faire ses preuves grâce à l’application mobile Arafat Sermon, traduisant en 10 langues le sermon du Mont Arafat en direct.

 

Distanciation sociale et confort

En termes de distanciation sociale, le Royaume a également mis en place de nouvelles mesures robotiques. Des distributeurs d’eau bénite et de nombreux robots guides remplacent le personnel et permettent d’éviter les rassemblements non essentiels durant le pèlerinage. Le Royaume vise à distribuer environ trois millions de bouteilles par jour dans la Grande Mosquée de La Mecque, et un million dans les autres lieux saints. Des paniers repas remplacent également les buffets à cet escient.

La santé, sur place, ne sera pas non plus en reste, puisque les équipes médicales seront toutes équipées de tablettes afin de faciliter diagnostics et communications. Avec le pari de la technologie, l’Arabie saoudite espère garantir aux pèlerins une expérience optimale et sécurisante du hajj.