Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Arabie saoudite : la Grande Mosquée de la Mecque pourrait bientôt être alimentée par les pas des fidèles

Deux chercheurs saoudiens viennent de faire breveter une technologie permettant d’utiliser des pistons afin de transformer les mouvements des fidèles au sein de la mosquée en énergie qui servirait à alimenter celle-ci.

Qui n’a jamais été impressionné par la quantité de pratiquants qui fourmille régulièrement dans la Grande Mosquée de la Mecque, effectuant religieusement leur révolution autour de la Kaaba ? En dehors des périodes de restriction dues au coronavirus, les deux pèlerinages annuels des musulmans vers La Mecque constituent les meilleurs exemples de ces images spectaculaires.

C’est peut-être en assistant à ce spectacle que le Dr. Abdul Hamid Al Khatib, professeur adjoint d’ingénierie médicale à l’Université du Roi Abdulaziz, et son associé, se sont interrogés sur la meilleur manière de convertir toute cette agitation en énergie. Et après “plusieurs années de travail”, eurêka, ils viennent enfin de déposer leur trouvaille au bureau des brevets des Etats-Unis.

Une invention adaptée à son environnement

Le docteur explique que cette technologie fonctionne en « appuyant sur de petits pistons qui sont placés sous les planchers, et l’énergie générée est collectée dans des batteries avant d’être stockée ». Un système parfaite pour la configuration de la Grande Mosquée puisque le nombre de piétons y est important sur de longues distances et de longues durées.

Simple et efficace

En outre, dans un contexte où la mise place de systèmes à énergies renouvelables pose souvent des questions d’infrastructures coûteuses et de matériaux rares, Al Khatib a ajouté qu’ils n’étaient pas nécessaires pour faire fonctionner cette invention : “En effet, on peut utiliser des dalles ordinaires avec des pistons en dessous, et nous utilisons un liquide qui peut être de l’eau, de l’huile ou des gaz inertes. Lorsque les pistons sont pressés, des turbines similaires à celles qui génèrent de l’énergie par l’air ou l’eau se mettent en mouvement », a-t-il déclaré.

Une technologie particulièrement prometteuse qui pourrait s’appliquer à de nombreux endroits, en Arabie saoudite ou ailleurs, comme les lieux touristiques, ceux accueillant des grands événements culturels ou sportifs, ou encore les centres commerciaux !