Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le palais Al-Aan, joyau d’architecture méconnu

Le monde découvre petit à petit les trésors cachés d’Arabie saoudite, au fur et à mesure que la nouvelle de l’ouverture du pays au tourisme se propage, et que de nouvelles destinations se font connaître.

Dans la ville saoudienne de Najran, à l’extrême sud du pays, se trouve un château assez unique. Construit en 1688 et entièrement en terre, il surplombe toute la ville, la vallée, et les villages environnants.

Avec ses ornements blancs sur tous les bords, et parfaitement préservé, il reste l’un des joyaux architecturaux les plus resplendissants de la région.

Fierté de la région

C’est d’ailleurs pour cela qu’il fait la fierté de ses habitants, qui, encouragés par la Commission saoudienne du tourisme et du patrimoine national (SCTH) et les autorités provinciales de Najran, sont fiers de préserver les vieux bâtiments et les châteaux et maisons en terre, qui contribuent à soutenir l’économie touristique de la région.

Avec ses hautes clôtures et ses tours d’observation, le palais Al-Aan surplombe le célèbre oued Najran, la tour et la montagne historiques de Raoum, ainsi que les plantations de palmiers alentours… Une visite à ne pas manquer pour les voyageurs de passage dans cette région, encore peu prisée des touristes internationaux.