Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Les Emirats luttent contre les surcoûts téléphoniques

La fin de la “data à la demande” ? Aux Emirats Arabes Unis, l’Autorité de Régulation des Telecoms à expréssément demandé aux opérateurs Etisalat et du de mettre fin au service de facturation en fonction de la consommation de données mobile.

L’objectif de cette mesure est de mettre fin aux factures surprises. Jusque là, les utilisateurs pouvaient, à tout moment, souscrire au service de data à volonté, et ne payer la facture qu’en fin de mois, en fonction de leur consommation.

 

Problème : beaucoup d’entre eux ne pensaient pas à annuler leur souscription, et pouvaient facilement devenir redevables de sommes importantes. Une situation indésirable, à laquelle l’Autorité de Régulation des Telecoms (ART) émiratie a décidé de remédier.

 

 

Ainsi, depuis le 1er juillet, le service n’est plus accessible qu’aux utilisateurs qui en font la demande explicite.

 

A ce sujet, Hamad Obaid Al Mansoori, directeur général de l’ART, a déclaré :”Cette décision reflète la volonté de TRA de satisfaire ses clients en appliquant les meilleures normes internationales aux services fournis par les titulaires de licences dans le pays, en fournissant les meilleurs services et la meilleure qualité, et en donnant aux abonnés plus de liberté et de flexibilité dans le choix des services qu’ils désirent”.