Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Al Jahili : découvrir le charme de l’architecture en terre

Le fort Al Jahili à Abu Dhabi, placé au milieu des jardins d'un parc luxuriant dans ses environs, existe depuis plus d'un siècle. Les murs de terre accueillent désormais une nouvelle exposition, intitulée "Building with Earth - An Architectural Tradition" (Construire avec la terre - une tradition architecturale), qui explore les ressources et l'ingéniosité de la construction du fort.

Une exposition qui retrace l’histoire d’un monument historique

Lancée le 1er septembre, l’exposition présente des photographies, des vidéos et des diagrammes qui retracent l’évolution du fort, mettant en lumière l’histoire de la structure, qui a été construite à l’aide de matières premières naturelles telles que la terre, les palmiers, les feuilles de palmier et les briques de boue séchées au soleil. Au cours d’une histoire tumultueuse, la construction du fort a débuté en 1861 sous la forme d’une simple tour de guet, destinée à protéger l’oasis d’Al Ain, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et son réseau d’eau souterrain contre les attaques ennemies et le sabotage. Le fort a été agrandi en 1897 par le cheikh Zayed bin Khalifa Al Nahyan, qui y a ajouté une mosquée et une cour, et a servi de résidence aux membres de la famille Al Nahyan.

Au cours des 50 années suivantes, le fort s’est progressivement délabré et a été abandonné dans les années 1940. Cependant, ce dernier a servi de garnison pour les Trucial Oman Levies, une force paramilitaire britannique, des années 1950 à 1971. Ce n’est qu’en 1985 que le fort a commencé à recevoir les premiers travaux de restauration de l’ancien ministère des Antiquités et du Tourisme, qui a ajouté une entrée et une galerie à arcades, ainsi que la grande cour du fort. 

Le développement du fort en tant que destination culturelle majeure a commencé en 2003 avec la mise en œuvre de la stratégie de gestion de l’UNESCO d’Abu Dhabi. En 2007-2008, le département de la culture et du tourisme d’Abu Dhabi a lancé un grand projet de conservation, préservant l’extérieur du fort et transformant l’intérieur en un centre d’accueil et d’exposition. Le centre présente une exposition permanente sur l’officier militaire et écrivain britannique Wilfred Thesiger, avec des photographies de l’explorateur de son époque voyageant dans la région dans les années 1940.

Un bâtiment empreint d’histoire

Au cours de l’exposition, les visiteurs découvrent les techniques de construction en terre d’un point de vue historique et contemporain, tout en admirant les ouvrages en terre qui les entourent. Si la construction en terre semble ancienne, elle a regagné en popularité à mesure que les particuliers manifestent un intérêt accru pour l’architecture durable. De l’école d’arts plastiques d’Oaxaca au Mexique, construite en 2008, au village de New Gourna en Égypte, l’exposition énumère ensuite des dizaines d’exemples modernes de construction en terre, dont les photographies et les descriptions s’étalent sur le mur de la galerie.

Après avoir visité l’exposition, les visiteurs ont la possibilité de se rendre sur les parapets du fort, tout en profitant de la vue sur l’ancienne oasis depuis un point d’observation centenaire.