Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’IA pour lutter contre le virus aux Émirats arabes unis

L'intelligence artificielle, parfois considérée comme une invention superflue, permet, dans les circonstances actuelles, de réduire les rencontres physiques. Les Émirats arabes unis se positionnent en pionniers dans ce domaine, avec leurs machines de pointe télécommandées, qui prennent désormais à leur compte des tâches vitales telles que les analyses médicales, la stérilisation et l'assainissement, de manière à la fois efficace et sécurisée.   

Le robot de contrôle des symptômes 

 

Doté d’intelligence artificielle, cette machine comprend différents capteurs thermiques capables de détecter les symptômes du Covid-19 tels que la fièvre, la toux et le rythme cardiaque. Elle peut naviguer à distance dans les aéroports et les hôpitaux ou se tenir à l’entrée des bâtiments pour décider si quelqu’un peut entrer en fonction du diagnostic. 

 

Le directeur adjoint du centre d’innovation de l’université d’Ajman, Mohamed Baloola, est à l’origine de la création de ce robot. Il est « destiné à protéger tous les travailleurs de première ligne, principalement ceux du secteur de la santé, contre le coronavirus », a déclaré l’ingénieur à un média local.

 

Le robot de stérilisation

 

 

Cette machine compacte peut s’introduire dans les bâtiments, s’y déplacer et même monter les escaliers pour pulvériser des désinfectants viraux, sans exposer les travailleurs humains à la bactérie responsable du COVID-19.

 

A l’origine, l’ingénieur émirati Al Mazroei a créé le robot de stérilisation à partir des machines que sa société fabrique à des fins sécuritaires et militaires. « Vous pouvez mettre du liquide de stérilisation, de l’eau, du brouillard, de la fumée dans le système. Le robot peut être envoyé pour faire le nettoyage dans des zones intérieures fermées où vous ne voulez pas envoyer des gens », a expliqué l’innovateur à The National.

 

Le robot d’assainissement 

 

 

Allant au-delà de ses obligations scolaires virtuelles, Siddh Sanghvi, un ingénieux étudiant Dubaïote de 13 ans, a inventé ce dispositif d’intelligence artificielle, capable de distribuer du désinfectant dans les mains de personnes qu’il peut détecter dans un rayon de 30 cm. 

 

Les investissements des EAU portent leurs fruits

Il n’est pas si surprenant que ces inventions soient nées aux Émirats, après des années consécutives de lancements de projets d’intelligence artificielle. Ces investissements ont jeté les bases des inventions dont nous avons aujourd’hui un besoin urgent pour réduire les dommages causés par l’épidémie de Covid-19. Cette époque sans précédent appelle des innovations sans précédent…