Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’Institut du monde arabe lance le premier certificat international de maîtrise en arabe

Institut du monde arabe © Bigstock

Le 15 avril dernier, l’Institut du monde arabe par la voix de son président Jack Lang, a annoncé la création du CIMA, le premier “Certificat international de maîtrise en arabe” conçu à l’image du TOEFL pour l’anglais. Un bon moyen pour attester son niveau en langue arabe et qui sait permettre à la cinquième langue la plus parlée dans le monde d’être enseignée par les pouvoirs publics et laïques.

Pour des raisons académiques, professionnelles ou personnelles… Désormais, vous pourrez justifier votre niveau en langue arabe. Le 15 avril dernier, le président de l’Institut du monde arabe, Jack Lang, a annoncé le lancement du premier certificat international de maîtrise en arabe (CIMA), conçu à l’image du TOEFL pour l’anglais et des standards établi par le cadre européenne commun de référence pour les langues.

L’arabe est la cinquième langue la plus pratiquée dans le monde et il n’existe pas jusqu’à présent de certificat international, outil indispensable pour améliorer et développer son enseignement.
Jack Lang, Président de l’Institut du monde arabe

Certifier son niveau en arabe à l’échelle mondiale

Accessible à toute personne de plus de 15 ans, l’examen qui s’articule autour de plusieurs épreuves de compréhension et d’expressions orales et écrites, a pour but d’évaluer les différents niveaux de maîtrise de l’arabe moderne standard, une variante commune à tous les pays arabes. Les premières sessions d’examen auront lieu au printemps en Europe et dans plus d’une dizaine de villes dans le monde arabe.

L’arabe doit pouvoir être enseigné par les pouvoirs publics et laïques, pour éviter que les islamistes ne prennent la main sur le sujet.
Jack Lang, Président de l’Institut du monde arabe