Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Maroc : A Salé, le « mawlid » en procession de cierges

La procession des cierges de Salé © Ismael Zniber

La procession des cierges de Salé © Ismael Zniber

A l’heure où le monde musulman célèbre le "mawlid", qui commémore la naissance du prophète Mahomet, la ville de Salé, au Maroc, fête son annuelle procession de cierges. Zoom sur une tradition unique.

Au Maroc, le « mawlid », commémoration de la naissance du prophète Mahomet, est un jour de repos au cours duquel il est coutume de se consacrer à ses proches. Mais à Salé dans la banlieue de Rabat, au nord-ouest du royaume, cette commémoration revêt un timbre particulier.

Un parcours festif

Chaque année, durant le « mawlid », le ville célèbre le moussem des Cires, aussi appelée « procession des Cierges ». Durant cette procession, un cortège de lanternes ornées d’alvéoles de cire multicolores quitte la maison des fabricants de bougies traverse la ville pour rejoindre le mausolée Sidi Abdellah ben Hassoun, saint patron de Salé et des bateliers.

Le parcours est animé de musiques et danse traditionnelle. Cette tradition remonte au règne du sultan Ahmed al-Mansour au XVIe siècle. Inspiré par une procession similaire lors d’un long exil à Istanbul, le sultan décide d’importer cette tradition ottomane à Salé. La ville organise son premier moussem en 1578, et perpétue, depuis, cette coutume.