Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Maroc : un Technopark à Agadir en 2019

Agadir (Maroc) © Marcin Sochacki

Agadir (Maroc) © Marcin Sochacki

Après ceux de Casablanca, Rabat et Tanger, le royaume du Maroc se dote d’un quatrième Technopark à Agadir. Ce nouveau hub entrepreneurial qui devrait voir le jour courant 2019.

Et de quatre. Depuis 2001 et l’ouverture du premier Technopark marocain à Casablanca, rien ne semble arrêter la fibre entrepreneuriale au Maroc. La capitale du Souss, Agadir, a été choisie pour accueillir courant 2019, le prochain Technopark de la région : un espace destiné à soutenir la création d’entreprises et l’innovation.

Grand d’une superficie de 10.000 m2 et pouvant accueillir près de 80 entreprises, ce futur hub entrepreneurial sera situé dans le quartier Tilila, Bab El Medina. Il sera destiné aux PME et aux start-up du secteur des technologies de l’information et de la communication, et les porteurs de projets s’y verront proposer des locaux de bureaux à des prix compétitifs ainsi que de nombreux services visant à faciliter et à améliorer les conditions de travail des employés comme une agence bancaire et une crèche au sein même du Technopark.

Un projet stratégique pour la région

Après le Technopark de Casablanca en 2001, celui de Rabat en 2013 puis celui de Tanger en 2015, le Maroc semble poursuivre son plan stratégique pour dynamiser l’ensemble de la région. Selon la directrice générale de la Moroccan Information Technopark Company (MITC), société gestionnaire des Technoparks au Maroc, ce projet d’ouverture d’un nouveau complexe vise avant tout “à soutenir la dynamique entrepreneuriat et de l’innovation dans la région du Sud conformément au plan d’accélération industrielle 2014-2020 dans la région Souss-Massa”, a-t-elle déclaré dans un communiqué de presse.

Un projet stratégique donc pour la région, qui est le fruit d’un partenariat avec le ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, du conseil régional de Souss-Massa et de la chambre de commerce, d’industrie et des services de région. Avant l’ouverture de ce prochain Technopark, la MITC espère bien que ces trois premiers Technoparks atteindront d’ici fin 2018 plus de 320 entreprises hébergées opérant dans le domaine du digital.