Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

MCA Abdul, 11 ans, la sensation rap de Gaza

Abdel-Rahman Al-Shanti est un jeune rappeur Gazaoui de 11 ans qui fait le buzz sur instagram grâce à ses performances lyricales. Pour son jeune âge, il affiche un niveau pour le moins...surprenant.

Il porte encore des culottes courtes et s’assoit chaque jour sur les bancs de son école de Gaza en compagnie de ses petits camarades. Mais quand retentit la cloche annonçant la fin des cours, le jeune Abdel-Rahman Al-Shanti devient MCA Abdul, un rappeur encensé par la communauté (144 000 abonnés sur instagram, excusez du peu) et par des pairs de prestige tels que DJ Khaled, pour ne citer que lui.

En seulement deux ans de rap, ce jeune écolier Gazaoui a conquis le coeur de nombreux fans. Il s’est noué d’amitié avec des stars de la musique du monde entier, et s’est même retrouvé en rotation sur les ondes en Irlande.

 

View this post on Instagram

My new rap "better life" amazing beats and coaching from @gmcbeats (plus help writing ) thanks for all the help and support from @steviegrainger And @youngerns here are the lyrics guys You don’t have to be rich and powerful to make a difference, What holds this world back is ignorance in the system, Small actions of kindness they help us improve, Spitting good vibes on this track over laid-back grooves. Money, petrol, seas and fights for other lands, They make wars, these problems keep power in their hands, I’m a drop of water but the sea can’t be without me, Yeah I know I’m just one kid but being one is astounding. I don’t have all the answers but thing I’m sure, That our enemies would be friends if we were not poor, Worried by violence passing the pain to our children, We are all in this together as humans in our billions. #peace #love #corkcity #rapper # rap

A post shared by MCA Abdul (@mca.rap) on

 

Il incarne l’expression “ne pas faire son âge”

S’il lui arrive de chanter des reprises, il écrit également ses propres paroles, délivrant un message de paix et d’amour, et luttant pour faire entendre la voix de Gaza et lui permettre de résonner à l’international.

 

 

Quant à ses camarades, s’ils ont sans doute du mal à suivre son excellent niveau d’anglais, ils le soutiennent toujours et prennent joyeusement part à son aventure en figurant dans ses vidéos.

Le jeune homme à la gueule d’ange, à la voix sans faille et à la gestuelle parfois encore mal assurée est, sans aucun doute, promis à une grande carrière… A suivre de très près !