Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Mohamed Ramadan, le premier acteur arabe à obtenir son personnage jouable dans un jeu vidéo

Le jeu de battle royale sur mobile Free Fire, extrêmement populaire auprès des amateurs de FPS (jeux de tirs à la première personne) du monde arabe, vient de se doter d’un tout nouveau personnage jouable, à l’effigie de la superstar égyptienne Mohamed Ramadan. Une première !

Il n’est pas particulièrement rare de voir des acteurs connus prêter leur image au jeu vidéo, ou même incarner complètement un personnage issu de l’univers vidéoludique, à l’instar de Kévin Spacey ou Kit Harington dans des opus de la série Call of Duty, Norman Reedus dans le très controversé Death Stranding, et, plus récemment, Keanu Reeves dans le très attendu Cyberpunk 2077. Mais c’est la première fois qu’un acteur arabe se voit offrir un spot dans le casting, et la nouvelle risque de frapper un grand coup, car ni l’acteur ni le jeu ne sont des inconnus.

Rencontre au sommet

Mohamed Ramadan n’est en effet plus à présenter. Acteur, chanteur, rappeur, il est une superstar en Egypte, au Moyen-Orient, et même plus largement à travers le monde arabe tout entier.  Et le support qui l’accueille dans ses rangs en tant que personnage jouable n’est autre que Free Fire, le jeu de “Battle Royale” (une variété de jeu de tir où les joueurs sont lâchés sur une carte identique tous ensemble, et doivent s’entretuer dans le but d’être l’unique survivant) du studio de développement 111 Dots Studio, publié par Garena pour Android et iOS . Initialement créé au Maroc, le jeu, qui présente de nombreuses similitudes avec l’incontournable Fortnite, s’est rapidement imposé comme une référence du genre, et est devenu le jeu mobile le plus téléchargé de 2019.

Si les informations manquent encore quant à la date de sortie du nouveau personnage et ses capacités, il ne fait aucun doute qu’il devrait rencontrer un franc succès auprès de la communauté.