Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Ons Jabeur, la première femme arabe à atteindre un quart de finale de Grand Chelem

Elle vient d’entrer dans l’histoire en parvenant à se qualifier pour les quarts de finale de l’Open d’Australie. C’est la première fois qu’une femme arabe atteint ce stade de la compétition, et elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Portrait d’une battante.

Née à Ksar Hellal (Tunisie) en 1994, Ons Jabeur est une joueuse de tennis tunisienne. Vendredi, elle est devenue la première joueuse arabe de l’histoire à se qualifier en huitièmes de finale d’un Grand Chelem.

Considérée comme la meilleure joueuse arabe de l’histoire du tennis avec une 51ème place au classement WTA atteinte en septembre 2019, elle s’est également offert le prix de “meilleure athlète arabe de l’année”.

Sacrée chez les juniors à Roland-Garros en 2010, elle a ensuite mis du temps à exploser chez les pros. A cause de lacunes financières, elle peine alors à voyager, ou encore à engager un entraîneur, et doit se reposer sur l’aide de sa famille pour parvenir à se faire un nom sur le circuit.

Maintenant, c’est tout un peuple qui suit son épopée australienne en espérant la voir s’imposer :

 

« Il était environ 3h du matin en Tunisie, et les cafés de Tunis étaient ouverts et retransmettaient le match d’Ons Jabeur »

Source d’inspiration

Aujourd’hui, avec son style de jeu bien à elle, mélange de toucher et de puissance, Ons Jabeur est une véritable source d’inspiration pour celles et ceux qui aspirent à jouer au tennis, en Tunisie mais également dans toute l’Afrique. Si elle doit encore parvenir à s’imposer dans les plus grandes compétitions, la tunisienne compte bien réaliser une performance dès cette édition de l’Open d’Australie en allant chercher une finale, voire même une victoire.

De son propre aveu, la jeune femme espère en outre entrer dans le top 20 avant la fin de l’année.