Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie Saoudite. Décalé. Innovant.

Réchauffement climatique : Aramco mise sur les carburants verts

Aramco pense aux voitures électriques

Aramco pense aux voitures électriques

Chaque année, le North American International Auto Show (NAIAS) rassemble tous les acteurs mondiaux de l’innovation et de la production automobile ; l’occasion d’identifier les tendances et les axes clés du développement automobile industriel pour l’année à venir. Engagé auprès des constructeurs pour lutter contre le réchauffement climatique, le directeur de l’innovation de Saudi Aramco Ahmad Al Khowaiter en a profité pour rappeler l’importance de réinventer les moteurs à combustion “classiques” pour réduire les émissions de CO2 mondiales.

Partenaire privilégié du Detroit Auto show 2018 qui a ouvert ce weekend, Saudi Aramco insiste aujourd’hui sur un point crucial pour les constructeurs : la lutte immédiate contre le réchauffement climatique doit passer par la transformation des moteurs essence et diesel, plutôt que d’attendre la démocratisation de l’électrique, qui pourrait prendre des années.

90% de la flotte mondiale équipée de moteurs à combustion en 2050

C’est auprès du Financial Times qu’Ahmad Al Khowaiter, directeur de l’innovation chez Saudi Aramco, a exposé la vision du groupe saoudien : “Le moteur à combustion interne est là pour rester”, a-t-il affirmé, amenant ainsi à repenser la stratégie des constructeurs, souvent obnubilés par le passage à l’électrique sur le long terme.

Actuellement les moteurs à combustion concernent 99% de la flotte automobile mondiale, et d’après les prévisions, cette part représentera toujours 90% d’ici 2050 ; de quoi relativiser l’impact des voitures hybrides et électriques sur l’environnement à court-terme.

Nouveaux carburants propres

Aussi, pour Ahmad Al Khowaiter, la meilleure opportunité dont le secteur dispose aujourd’hui pour avoir un réel impact sur le volume d’émissions de gaz à effet de serre est de faire évoluer drastiquement les technologies utilisées sur les moteurs à combustion, par exemple sur les moteurs à allumage par compression (GCI).

Le géant énergétique saoudien, en passe d’être coté en bourse, a ouvert en 2014 un centre de R&D à Détroit. Celui-ci s’intéresse particulièrement à la création de nouveaux carburants et moteurs plus propres, permettant d’abaisser significativement les émissions polluantes des véhicules. Des technologies toujours aussi incontournables, tandis que l’émulation du secteur semble de plus en plus tourner autour des problématiques de voitures autonomes et autres drones de haute technologie, encore loin d’être adoptés massivement.