Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Shams alma’arif, le livre du soleil, incarne le renouveau du cinéma saoudien

Il n’y a pas que les salles de cinéma qui ont rouvert en Arabie saoudite, c’est toute l’industrie qui s’est mise en branle dans un grand processus créatif. Et au milieu de ce fourmillement, deux hommes dépassent de la mêlée : les frères Godus, Faris, réalisateur, et Sohayb, producteur et acteur, et leur dernier film vient de sortir !

On peut dire sans prendre trop de risques que “Shams alma’arif”, en Français “Le livre du soleil”, incarne cette période de renouveau que le cinéma saoudien est en train de traverser. Dans ce “film à personnages”, comme le décrit volontiers l’acteur principal Baara Alem, on suit l’histoire de Husam, un jeune lycéen passionné par la réalisation. Lui et son meilleur ami Maan peinent à faire avancer leur chaîne YouTube. Ils décident alors de filmer des contenus à l’école et se font attraper par leur professeur de physique. Ce dernier, joué par Sohayb Godus, accessoirement producteur du film, les rejoint dans leur aventure créative pour des péripéties à découvrir dans le film.

 

Un film personnel et universel à la fois

Projeté en avant-première à Riyad il y a quelques jours (la projection devait avoir lieu lors de la première édition du très attendu Red Sea Film Festival, mais le coronavirus en a décidé autrement), le film a pour thème central le passage à l’âge adulte, rendant possible et même probable l’identification aux personnages du film pour la jeunesse du pays, de la région, et d’ailleurs. Le réalisateur Faris Godus, également auteur du scénario, a souligné à quel point le film s’appuyait sur son expérience personnelle : « C’est une histoire qui nous tient beaucoup à cœur. Elle est très personnelle pour tous ceux qui y ont travaillé, car elle est basée en grande partie sur notre propre histoire. J’espère que tous ceux qui la verront réaliseront l’importance de soutenir les arts ».

 

Une nouvelle donne du cinéma

Interrogé par Arab News sur son ressenti par rapport à la situation actuelle du cinéma en Arabie saoudite, Sohayb Godus a répondu en ces termes : « En Arabie Saoudite, nous avons beaucoup de matière autour de laquelle nous pouvons créer du contenu et tant d’histoires à raconter. Je pense que le soutien de notre pays est aujourd’hui tout simplement génial. Les gens ont tellement de possibilités de créer des films maintenant ! »