Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Top 5 des startups du monde arabe selon Forbes Middle East

Top 5 des startups du monde arabe selon Forbes Middle East

Top 5 des startups du monde arabe selon Forbes Middle East

Le monde arabe continue de prospérer grâce à l’ambition de nouvelles startups. Talentueuses et convaincantes, celles-ci attirent les investisseurs de la région. Des entreprises et des grandes sociétés privées prêtes à prendre des risques et qui permettent à la jeune pousse de se développer. Voici un top 5 des startups les plus brillantes du monde arabe selon Forbes Middle East.

1. Fetchr aux Emirats arabes unis

Fondée à Dubaï en 2012 par les entrepreneurs franco-irakiens Idriss Al Rifai et Joy Ajlouny, la startup Fetchr intervient dans l’expédition et la livraison de produits e-commerce au Moyen-Orient. Leur particularité ? S’adapter à ceux qui ne disposent pas d’une adresse physique, comme c’est le cas dans beaucoup de pays émergeants. Ainsi, pour déterminer l’adresse de livraison, Fetchr s’appuie sur la géolocalisation en se connectant directement au smartphone du consommateur.

2. Anghami au Liban

Créée en 2012 par Eddy Maroun et Elie Habib, Anghami est la plate-forme musicale leader au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Une solution pour lutter contre le piratage et écouter de la musique en illimité, tout en rémunérant équitablement les artistes et les labels. Aujourd’hui, Anghami séduit plus de 33 millions d’utilisateurs et compte environ 20 millions de chansons dans son catalogue.

3. HolidayMe aux Emirats arabes unis

Aux commandes de la startup HolidayMe, fondée en 2013, il y a trois entrepreneurs : Geet Bhalla, Digvijay Pratap et Mansour Bin Madi. Leur concept ? Proposer aux voyageurs du Moyen-Orient, par le biais d’un site web, des séjours sur-mesure. Des centaines d’itinéraires sont proposés et tous sont personnalisables. Au programme, plus de 300 000 hôtels référencés, 8 000 activités touristiques et des transferts disponibles vers les destinations du monde entier.

4. PayTabs en Arabie saoudite

Un gribouillage sur la serviette d’un café a permis à Abdulaziz Fahad Aljouf de peaufiner le concept de sa startup PayTabs. Lancée en 2014, celle-ci fournit des solutions de paiement en ligne, flexibles et sécurisées, pour les petites, moyennes et grandes entreprises. Pour cela, PayTabs travaille en partenariat avec les systèmes de prévention de la fraude. En juin 2016, la start-up était n°1 au classement des 50 startups saoudiennes les plus prometteuses selon Forbes Moyen-Orient.

5. Vezeeta en Egypte

Fondée en 2012 par Ahmed Badr et Amir Barsoum, Vezeeta est la principale plate-forme numérique dédiée aux soins de santé dans la région Mena. Elle offre aux patients la possibilité de comparer les différents médecins et de prendre rendez-vous en ligne rapidement. Un service qui s’étend à quatre pays : l’Egypte, l’Arabie Saoudite, la Jordanie et le Liban.