Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Veolia accompagne la transition écologique du royaume d’Arabie Saoudite

Depuis plusieurs mois, l’Arabie saoudite affirme son engagement pour la protection de l’environnement et du climat, et vers une transition écologique stable. La Saudi Green Initiative annoncée officiellement en mars 2021 est née du besoin d’impliquer  le royaume et la région dans ce défi écoloique au coeur des questions internationales, et s’inscrit dans la lignée du plan Vision 2030, présenté par le Prince Mohammed Ben Salmane en avril 2016. Afin de réaliser ce projet ambitieux mais nécessaire, la multinationale française Veolia, géant de la gestion de l’eau et de la transition écologique, met son expertise au service du pays à travers deux projets, présentés ce week-end à Djeddah, en marge de la visite présidentielle.

Outre l‘expertise indéniable – pour ne pas parler du monopole – de Veolia sur des sujets tels que la distribution et le traitement de l’eau, la gestion des déchets ou encore l’énergie, le groupe possède une connaissance approfondie de l’Arabie saoudite, où il opère depuis 35 ans. Le développement de Veolia Middle East s’accélère, et de ce fait, le Royaume tout entier se voit dynamisé, ainsi que la région de la capitale Riyad et de ses alentours plus particulièrement. Une collaboration propice et fructueuse pour les deux parties, tournées vers le développement durable et la construction d’un meilleur futur en commun. 

 

Gestion de l’eau potable et d’assainissement de la capitale Riyad et de ses 21 communes

 

Le premier projet, le “Central Cluster” concerne la gestion de l’eau potable et son assainissement pour la ville de Riyad et de ses communes périphériques. La question de la gestion de l’eau, ressource vitale indispensable, est déjà au cœur de plusieurs initiatives du Royaume (protection des Océans, projet de la Mer Rouge…). A travers ce projet de gestion et d’assainissement de l’eau en partenariat avec l’entreprise National Water Company, Veolia s‘engage, sur une durée de 7 ans, à fournir de l’eau potable à près de 9 millions d’habitants, via un réseau de 30000 km. Véritable défi opérationnel, Véolia s’engage également à transporter 113 unités de production et de traitement de l’eau,sur 10 000 km de réseau.

 

Le groupe français sera accompagné par Alkhorayef, producteur saoudien spécialiste des pompes à eau, d’équipements agricoles, d’irrigation et de forage de puits dans tout le Royaume, afin de réutiliser les eaux usées et de réduire les pertes au maximum. A la clé : un contrat de 82,6 millions d’euros !  

Partenariat stratégique conclu avec le Ministère de l’Investissement saoudien, et la WTTC 

 

Toujours sur la thématique de l’eau, un second partenariat est prévu entre le Ministère de l’Investissement de l’Arabie saoudite (MISA) et la société gouvernementale WTTCO (Société de Transmission et des Technologies de l’Eau) , spécialiste de la transmission de données et des nouvelles technologies. Cette collaboration stratégique s’articule principalement autour de l’“Hubgrade”, outil utilisé par Veolia afin de rendre les procédés de traitement de l’eau plus performants, plus intelligents et plus durables. Dans les faits, il s’agit d’un centre de contrôle et d’hypervision visant à accélérer les performances opérationnelles, nécessaires pour piloter simultanément les diverses étapes de l’assainissement de l’eau et gérer les différentes d’infrastructures. 

 

En parallèle, des solutions pour l’exploitation, la maintenance, ou encore les installations en tout genre continuent d’être développées : l’innovation et la technologie sont au cœur de toutes les initiatives menées par l’Arabie saoudite et la France, pour une transition écologique concrète et optimale. 

 

Il faut reconnaître que l’impact environnemental des industries évoquées est conséquent, c’est bien parmi elles que la plus belle évolution sera réalisée, et il est indispensable d’œuvrer pour des sites et des usines plus verts et plus propres ! 

 

C’est sur cet aspect qu’Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia insiste : “Nous sommes très heureux de contribuer à la transformation écologique du royaume et de participer à la mise en place de services d’eau du futur, innovants, performants et durables

 

             Un plan sur le long terme qui vise à modeler un meilleur futur, c’est l’objectif ambitieux de ce nouveau contrat.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, était également présent pour affirmer l’importance de ce partenariat, dans l’accompagnement de l’Arabie saoudite vers une transition écologique essentielle pour les quelques 20 millions d’habitants qui occuperont le pays d’ici 2030, dont une jeunesse de plus en plus engagée et exigeante quant aux défis écologiques qui l’attendent.