Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

5 choses à savoir sur la fête nationale en Arabie Saoudite

Des feux d'artifice à Riyadh en 2012 © Haitham Alfalah

Des feux d'artifice à Riyadh en 2012 © Haitham Alfalaha

Dimanche 23 septembre se tient la 88e journée nationale de l’Arabie Saoudite. Un jour de célébration pour fêter la naissance du royaume tel qu’on le connaît aujourd’hui, mais surtout rendre hommage à la culture et au folklore saoudiens. Voici cinq choses à savoir sur cette journée.

Commémoration de l’unification du Royaume saoudien

Le jour national saoudien est un marqueur important de l’histoire du royaume puisqu’il célèbre l’unification du royaume saoudien. A la fin du du 18ème siècle, alors que l’Arabie Saoudite moderne n’existait pas encore, son territoire actuel était réparti entre différentes tribus rivales sous contrôle de l’empire Ottoman. Vers 1744, une alliance est scellée entre Mohammed ben Saoud, le patriarche de la famille Saoud, et l’imam Mohammed Ben Abdelwahhab, qui prône un retour à l’islam des origines du prophète. Ensemble, ils unissent les tribus du Nejd (une province centrale de l’Arabie Saoudite qui échappait au contrôle ottoman) et forment le premier Etat saoudien, dont la capitale est Dariya, un oasis près de Riyad.

Dans les années suivantes, suivront une série de conflits entre la famille des Al Saoud, l’Egypte, l’empire Ottoman, et d’autres familles arabes pour renverser le pouvoir sur la péninsule arabique. C’est en 1902 que l’Etat saoudien prend un nouveau virage, lorsque Abdelaziz ben Abderrahmane organise la prise de Riyadh à partir du Koweït où il s’était réfugié avec sa famille, afin de reprendre graduellement son emprise sur les plateaux du Nejd. Avec la conquête de Buraidah au nord en 1904, celle de Al-Hasa à l’est onze ans plus tard, puis l’oasis de Hail en novembre 1921, le pouvoir de la famille rivale des Al Rachid s’effondre et Abdelaziz Aberrarhman est nommé sultan du Nejd par l’Empire Ottoman. Mais l’expansion du souverain ne s’arrête pas là, puisqu’il organisera les bédouins en fratries (ikhwans) afin de défaire les forces du royaume Hashémite du Hejaz de Hussein Bin Ali lors de la bataille de la Mecque, conquête qui s’achèvera avec la prise de Médine et Djeddah. Dès 1925, le petit sultanat du Nejd devient alors le royaume de Nedj et du Hejaz, et est dirigé comme deux entités distinctes par le roi Abdel Aziz. C’est seulement en 1932 qu’il décide d’unifier ses deux royaumes en fondant ainsi le troisième Etat saoudien.

Hommage à la culture saoudienne

Bien qu’il s’agisse d’un seul jour férié, la fête nationale de l’Arabie Saoudite s’étend sur plusieurs jours, débutant généralement une semaine avant la date fatidique du 23 septembre. Le drapeau saoudien est alors affiché dans toutes les rues et une série d’événements culturels sont organisés à travers tout le royaume pour explorer l’héritage historique et la civilisation saoudienne. Concerts, représentations théâtrales, spectacles pyrotechniques et soirées poésie se déroulent dans toutes les grandes villes du pays ; de Jeddah à Riyadh, en passant par Buraidah, Tabruk et Taif. Cette année, pour la première fois le Cirque du Soleil est en représentation en Arabie Saoudite, une occasion pour laquelle plus de 250 costumes ont été réalisés sur mesure afin d’adhérer au code vestimentaire local.

Un nouveau tampon pour la fête nationale

A l’occasion du jour national, la poste saoudienne a distribué un timbre et une carte postale commémorative. Ces derniers représentent différents monuments architecturaux emblématiques du royaume ainsi que les logos des projets colossaux qui sont en passe d’être implémentés dans les prochaines années, comme Néom, Vision 2030, ou encore le logo de la saison 2018 du Hajj.

Le plus grand feu d’artifice au monde

Pour marquer l’événement, le royaume s’apprête à casser un record en lançant le plus grand feu d’artifice au monde. Des feux qui formeront l’arrière plan vert du drapeau national, pendant que 300 drones viendront créer le sabre blanc horizontal en image laser.

La fête nationale à Dubaï et Abu Dhabi

Les Emirats arabes unis ne sont pas en reste pour célébrer l’Arabie Saoudite, puisqu’une large série de manifestations se tiendra également à Dubaï et Abu Dhabi le 23 septembre. L’occasion de démontrer les liens forts qui unissent les deux nations à travers de nombreux concerts et feux d’artifices qui se dérouleront dans différents lieux touristiques des émirats, comme la corniche d’Abu Dhabi, Yas Island, ou encore la Mer , le nouveau front de mer de Dubaï. Un accueil spécial sera réservé aux citoyens saoudiens dans les aéroports des deux émirats. Chaque visiteur sera accueilli avec du café, des fleurs et des sucreries dans les terminaux qui pour l’occasion diffuseront des chansons nationales saoudiennes, et les comptoirs d’immigration seront ornés drapeau saoudien. De nombreuses promotions et activités spéciales seront également organisées dans les centres commerciaux et restaurants, même la célèbre Burj Khalifa s’illuminera aux couleurs du drapeau national saoudien le temps d’une journée.