Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie Saoudite. Décalé. Innovant.

Abha, les merveilles cachées de la Province d’Asir

Perchée sur un des plus hauts plateaux de l’Arabie saoudite, Abha, située au sud-ouest de la péninsule arabique, est la capitale de la province d’Asir. Connue pour ses montagnes, ses vallées et ses plaines fertiles, la région est devenue une oasis touristique pour les Saoudiens en quête de verdure et d’un climat tempéré, loin de l’aridité des déserts ou de la moiteur de la côte du Golfe.

Des paysages naturels à couper le souffle

Connue dans l’Antiquité pour être la terre des épices et de l’encens par les Egyptiens, Abha est aujourd’hui prisée pour ses vallées montagneuses, ses lacs et ses parcs naturels. La montagne Al-Sawda, la plus haute du pays du haut de ses 3000 m d’altitude, fait partie du patrimoine naturel de la région, tout comme la falaise Habbala, ou encore le Parc National d’Asir, qui regroupe plusieurs sites tels que Al Qara’a, Dalafan et Al Jarrah accessibles par téléphérique.

Le village suspendu d'Al Habbala © Wajahat Mahmood
Le village suspendu d’Al Habbala © Wajahat Mahmood

Étendu sur 1 600 kilomètres, le premier parc naturel d’Arabie saoudite est réputé pour sa vaste forêt de genévriers et sa vie sauvage diversifiée, où l’on peut apercevoir babouins et léopards d’Arabie, à quelques kilomètres du désert du Rub Al-Khal (le “Quart-Vide”). Rien de mieux qu’un vol en parapente pour admirer toute la richesse naturelle de ces sites depuis les hauteurs.

Un héritage culturel d’envergure

Forte de ses horizons rocheux et de ses plaines verdoyantes, la région d’Abha est aussi un lieu emblématique du patrimoine culturel saoudien. Avec sa vieille forteresse ottomane ou encore ses célèbres bâtisses verticales en torchis et en pierre, Abha et ses alentours témoignent d’un héritage architectural particulier, où l’homme a su adapter les habitats au relief et au climat. Le village suspendu d’Al-Habala, qui surplombe les massifs montagneux du haut d’une falaise, est un exemple de ces constructions traditionnelles fondues dans le paysage.

Le téléphérique en direction de Habbala © Syaha
Le téléphérique en direction de Habbala © Syaha

Al-Meftaha, renommé le “village des arts” vaut aussi le détour pour les vacanciers en quête d’artisanat et de produits locaux comme le miel, dans un décor de peintures aux couleurs vives qui s’est réinventé en musée. Si les sportifs et les amoureux de la nature pourront trouver leur bonheur estival à Abha, les amateurs de fêtes et d’arts du spectacle ne seront pas en reste. La ville a su miser sur les événements culturels pour attirer les touristes, notamment avec le Summer Abha Festival. Ce festival qui avait fait connaître le musicien Talal Maddah, célèbre voix du monde arabe, met les arts du spectacle, la peinture et la musique à l’honneur pendant six semaines en juillet et en août.