Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Arabie saoudite : Princesse Alice au pays des merveilles

La plus jeune petite-fille de la reine Victoria a été le premier membre de la famille royale britannique à se rendre en Arabie saoudite en 1938. Certes, elle a consolidé les relations anglo-saoudiennes, mais elle a aussi entrepris le premier coast-to-coast entre Djeddah et Riyad.

Cela se passe en février 1938. Après un long voyage sur une embarcation de la marine britannique, la princesse Alice arrive dans le port de Djeddah avec son mari le comte d’Athlone.
Ils rencontrent le roi Abdulaziz dont il dira plus tard: « Il était un homme grand, un vrai gentleman et très engageant, charmant et qui savait faire de blagues (…). Je l’ai beaucoup remercié de m’avoir invitée car il n’avait jamais demandé à une femme de participer à un repas ».

Découvrir l’Arabie saoudite

Les jours suivants, la princesse Alice découvre la beauté du vieux Djeddah en prenant des photos dans les rues. Le 1er mars, la délégation royale quitte Djeddah pour découvrir le désert et la ville de Taif. Ils dorment dans un campement saoudien durant la nuit dans ce village montagneux – qui compte aujourd’hui 1,2 million d’habitants – non loin de la ville sainte de La Mecque.

Le puit de pétrole n. 7

1938 est l’année où le pétrole a été découvert dans le Royaume. La princesse Alice est là quand le fameux puits no. 7 à Dharan jaillit pour la première fois. Elle pose une main gantée sur le tuyau et déclare : « Il était très chaud et on sentait le pétrole qui courait dans le tuyau ». Le lendemain, elle quitte le port de Khobar pour rentrer en Angleterre mettant fin à ce qu’elle décrit comme « un voyage charmant et intéressant ».

L’incroyable collection de 322 photographies illustrant le voyage appartient aujourd’hui la bibliothèque publique King Abdulaziz, à Riyad.