Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Cinéma : Dina Shihabi, une Saoudienne à la conquête d’Hollywood

Née et élevée à Riyad, en Arabie saoudite, Dina Shihabi s’est envolée aux États-Unis à ses 18 ans afin d'embrasser une carrière d'actrice et toucher du doigt le rêve américain, sans pour autant renier ses racines.

Pour accomplir ses rêves les plus fous, posséder une forte ambition est primordial, mais parfois, il faut également savoir nager à contre-courant et forcer le destin. C’est du moins ce que démontre l’itinéraire étoilé de Dina Shihabi, élevée en Arabie saoudite et aujourd’hui sous le feu des projecteurs hollywoodiens. Un destin de rêve, qui est à mettre au crédit de la ténacité et du talent de la jeune femme âgée de 28 ans.

Née en 1989 à Riyad, Dina Shihabi grandit à Dubaï, ville où elle commence à se rapprocher de différents milieux artistiques. À 13 ans, la jeune fille débute des cours de danse sous l’égide de la renommée Sharmila Kamte, au Dubai Community Theatre and Arts Centre (DUCTAC), et suit en parallèle des cours d’arts dramatiques à la Dubai American Academy. C’est ici, poussée par sa professeure, que ses rêves d’actrice prennent forme. Il lui faudra gagner la confiance d’un père d’abord réticent pour enfin prendre son envol, direction New York, où elle pourra donner vie à ses aspirations.

Dina Shihabi, pionnière et désormais marraine

Débarquée en 2007 aux États-Unis, Dina Shihabi se donne toutes les chances d’atteindre son but et devient, en 2011, la première femme née au Moyen-Orient à être acceptée au programme de formation d’acteur de la NYU et à la Juilliard’s Drama Division. L’actrice en herbe fait ses grands débuts au cinéma la même année, au sein du long métrage David, de Joel Fendelman et Patrick Daly, qui raconte l’histoire d’un jeune garçon musulman élevé à Brooklyn.

Mais c’est en 2014 que Dina perce enfin, en tenant le premier rôle de la comédie romantique Amira & Sam, de Sean Mullin, qui conte la romance impossible entre un vétéran de l’armée américaine et une immigrée irakienne. Avec une poignée de films et de shows TV à son actif, Dina sera en août prochain au casting de la série américaine d’espionnage Jack Ryan, aux côtés de John Krasinski (The Office) et d’Abbie Cornish (Sucker Punch). Son rêve réalisé, la comédienne n’oublie pas d’où elle vient, et œuvre désormais à encourager les femmes arabes à marcher dans ses pas.