Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Coronavirus : L’Egypte acceptera des touristes internationaux à partir de juillet.

Comme dans de nombreux pays du globe, le tourisme égyptien a pâti de la pandémie. Le gouvernement a décidé de le relancer dès cet été.

Manne financière importante, pourvoyeuse d’emplois et source principale de revenus du pays, le secteur touristique s’est retrouvé paralysé par la propagation du virus.

L’Egypte devrait néanmoins rouvrir ses frontières aux touristes internationaux dès le début du mois de juillet. Mais le tourisme ne restera autorisé qu’à destination de certaines villes côtières. 

 

Une ouverture partielle

Seules les provinces du sud du Sinaï, notamment les stations balnéaires de Charm el-Cheick et Dahab, les côtes de la mer Rouge abritant Hurghada et Marsa Alam, mais aussi Marsa Matrouh au bord de la Méditerranée, seront ouvertes au public.

Ces régions qui ont souffert du manque d’affluence touristique durant le confinement égyptiens décrété début mars, sont aussi celles qui ont connues le moins de cas de Covid-19.

Depuis mars et la mise sous cloche du pays, la maladie a fauché 1342 personnes et infecté plus de 38 000 Egyptiens.