Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Diplomatie : les relations Etats-Unis-Arabie saoudite en 7 chiffres

Le roi Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud en compagnie du président américain Franklin D. Roosevelt à bord du USS Quincy en 1945 © US Army

Plus de 70 ans d'histoire ont façonné la relation diplomatique étroite entre les Etats-Unis et l'Arabie saoudite. Retour en chiffres sur un partenariat infaillible.

50-50

L’arrangement qui a scellé l’amitié entre les Etats-Unis et l’Arabie saoudite à travers la création de l’Arabian-American Oil Company, connue sous le nom de Aramco. Cette entreprise de production de pétrole, créée en 1933 est détenue à moitié par les Etats-Unis et à moitié par l’Arabie saoudite jusque dans les années 70 où le royaume saoudien prend peu à peu le contrôle de sa production nationale de pétrole.

1945

La date à laquelle les relations entre les Etats-Unis et l’Arabie saoudite dépassent le cadre économique pour prendre une dimension diplomatique. C’est en en 1945 que les Etats-Unis s’engagent à protéger le royaume saoudien au niveau militaire pour assurer la sécurité nationale dans un contexte tourmentée dans la région. Ce pacte, nommé Pacte de Quincy, est unique en son genre car malgré les aléas des relations entre les deux pays, il est toujours d’actualité et est régulièrement évoqué pour rappeler la solidité des relations américano-saoudiennes.

73 ans

Le Pacte de Quincy est considéré comme le départ des relations bilatérales entre les Etats-Unis et l’Arabie saoudite. Ce pacte dure depuis maintenant 73 ans et n’a jamais été remis en question malgré la succession des dirigeants, les différentes prises de position des chefs d’Etat et les évènements extérieurs.

1er

Fraîchement élu pour son deuxième mandat en 2012, Barack Obama accorde sa toute première interview en tant que président des Etats-Unis à la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya. Cette prise de parole est un signe fort envoyé au royaume qui est encore une fois assuré d’être l’interlocuteur privilégié des Etats-Unis au Moyen-Orient.

110 millions de dollars

C’est le montant de l’accord de vente signé entre Donald Trump et Mohammed ben Salmane al Saoud en mai 2017 lors de la visite du président américain en Arabie saoudite. Les rencontres entre les deux chefs d’Etats sont toujours l’occasion de faire prospérer les relations économiques et de passer des accords symboliques qui réaffirment les intérêts réciproques que tirent les deux parties à s’entendre.

Le Prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane en discussion avec le président américain Donald Trump le 14 mars 2017 à la Maison Blanche © The White House
Le Prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane en discussion avec le président américain Donald Trump le 14 mars 2017 à la Maison Blanche © The White House

2ème

Les Etats-Unis sont le deuxième pays partenaire de l’Arabie saoudite en termes d’échanges commerciaux. Alors que les autres pays, notamment européens, préfère commercer avec leurs voisins, l’Arabie saoudite a choisi les Etats-Unis comme partenaire privilégié pour un montant de 135 millions de riyals saoudiens en 2017.

3 semaines

C’est la durée exceptionnelle du déplacement de Mohammed ben Salmane al Saoud aux Etats-Unis. La tournée des grandes villes mais aussi des entreprises les plus innovantes sont au programme de ce déplacement. Si l’objectif est aussi économique pour les deux parties, ce déplacement souligne en premier lieu l’entente indiscutable qui règne entre Mohammed ben Salmane al Saoud et Donald Trump.