Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Excursions dans les fjords persiques de Musandam

Ces territoires sauvages du Sultanat sont encore méconnus. Leurs accents scandinaves leur vaut d'ailleurs le surnom de "Norvège d’Oman"

Ces territoires sauvages du Sultanat sont encore méconnus. Leurs accents scandinaves leur vaut d'ailleurs le surnom de "Norvège d’Oman"

Située à la pointe septentrionale des Émirats, la péninsule du Musandam est bordée par le golfe arabique à l’ouest, le détroit d’Ormuz au nord et le golfe d’Oman à l’est. Une position géographique qui fait de cette région une terre de contrastes, mêlant étendues de sable blanc, eaux cristallines et montagnes désertiques. Cette zone spectaculaire aux accents scandinaves, est d’ailleurs surnommée la Norvège d’Oman.

Territoires encore méconnus du Sultanat d’Oman, les fjords persiques s’étendent sur près de 20 km, déployant leur caractère sauvage. Les falaises gigantesques et les montagnes culminant à plus de 2000 mètres abritent des baies aux lagons turquoise, mais aussi des criques plus intimistes. Outre la baignade, le site est un spot idéal pour s’adonner au snorkeling. Au nord comme au sud de la péninsule, dauphins, tortues marines, raies et poissons colorés sont au rendez-vous et enchantent les plongeurs. Les amateurs de farniente, eux, peuvent lézarder sur les nombreuses plages qu’offrent les « fjords d’Arabie ».

Des villages de pêcheurs authentiques

Si le littoral de la péninsule est peu habité, de minuscules villages de pêcheurs subsistent. Nichés au pied des falaises, certains d’entre eux sont accessibles uniquement en bateau. Les habitations, presque inatteignables et impénétrables, contribuent au charme de ce paysage paisible. Seul le bruit des petites embarcations résonne de temps à autre, lorsque les villageois pêchent ou naviguent en direction de Khasab, ville principale de la péninsule. Une virée qui leur permet de s’approvisionner en chèvres et en denrées venues des émirats voisins.  

Une excursion par les flots

Pour visiter ces petits villages et profiter pleinement des fjords persiques, la meilleure option reste la croisière. Elle s’effectue généralement à bord d’un dhow, une embarcation traditionnelle en bois agrémentée de voiles blanches. L’excursion la plus prisée est celle qui part de Khasab et remonte le fjord de Khor Ash Sham.  Autres options possibles : louer un kayak ou partir en randonnée, à la recherche de ces fjords ensoleillés.