Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le chanteur égyptien Amr Diab va jouer dans une série Netflix

Amr Diab est l’artiste arabe ayant vendu le plus de disques et celui qui détient le record du monde des World Music Awards remportés. Véritable icône de la chanson arabe moderne, il se (re)tourne vers le petit écran avec un rôle dans une série de la plateforme de streaming Netflix, à paraître prochainement.

Les amateurs de musique orientale connaissent forcément la superstar égyptienne Amr Diab. Entre ses débuts dans les années 80 et aujourd’hui, le chanteur, ultra prolifique, a accumulé une quarantaine d’albums studio et live. En outre, il se produit régulièrement sur scène à travers le monde, accompagné de moult instrumentistes et choristes. En bref, la renommée du monsieur n’est plus à faire.

Pas question, pour autant, de s’arrêter en si bon chemin. Il semblerait qu’Amr Abdel Basset Abdel Aziz Diab, ou, comme il l’abrège avec son nom de scène, Amr Diab, ait toujours un projet sur le feu. Comme il l’a annoncé mardi dernier, il fait son grand retour sur le petit écran avec un rôle dans une nouvelle série arabe de la plateforme de streaming Netflix, qu’on ne présente plus.

 

View this post on Instagram

سعيد جداً بالتعاون مع نتفليكس في هذا العمل الفني الجديد، فأنا من أشد المؤمنين بأن الفن لغة عالمية، وقد استطعنا من خلال الموسيقى أن نبني جسوراً من التواصل والمحبة مع العديد من الثقافات المختلفة والمتنوعة، والآن وبهذا العمل الدرامي أنا متحمس جداً مع نتفليكس أن نصل من خلال هذا العمل الكبير إلى أكثر من ١٩٣ مليون متابع في أكثر من ١٩٠ دولة حول العالم للاستمتاع بمحتوى فني جديد " صنع في مصر " ويستمتع به العالم بأكمله.

A post shared by Amr Diab (@amrdiab) on

Partager une oeuvre égyptienne avec le monde entier

Ainsi, 27 ans après avoir joué le rôle d’Adham dans le film “Dehk Wele’b Wegad Wehob” (Rire, joie, travail et amour) aux côtés de feu Omar Sharif, rôle qui lui a valu le surnom de “Al Hadaba” (“La colline”), Amr Diab reprend du service face à la caméra. Il l’a annoncé à ses 11,8 millions d’abonnés Instagram avec la déclaration suivante : « Je suis ravi de travailler avec Netflix sur ce nouveau projet. J’ai toujours pensé que l’art est un langage global, et nous avons pu construire des ponts de connexion et d’amour avec diverses cultures grâce à la musique. Et maintenant, je suis heureux que nous puissions atteindre plus de 193 millions de membres dans plus de 190 pays à travers le monde où ils pourront regarder de nouveaux contenus fabriqués en Egypte et appréciés par le monde entier ».

On attend encore d’en savoir plus sur la série…