Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le festival de Cannes met le Liban à l’honneur

Le festival de Cannes s’est conclu la semaine dernière ! Et pour terminer en beauté, c’est le cinéma libanais qui a été mis à l’honneur lors du gala du Better World Fund (BWF), où le documentaire "Enough : Lebanon's Darkest Hour" a remporté le prix Movie That Matters 2021. 

Réalisé par la cinéaste et journaliste australo-libanaise Daizy Gedeon, le documentaire suit son analyse personnelle et indépendante de la situation du Liban, qui a sombré dans la tourmente face aux multiples tragédies auxquelles le pays a dû faire face. 

Cette dernière, qui a dû fuir le Liban dans les années 1970 pendant la guerre civile du pays, n’a pas hésité à utiliser les réseaux sociaux pour affirmer la fierté d’avoir été choisie pour le prix. Elle déclare sur Instagram : « Je suis vraiment honorée d’avoir reçu le prix Movie That Matters du Better World Fund pour mon film”. « Ce film met à nu toutes les forces infernales qui sont actuellement à l’œuvre pour ruiner ma belle patrie, le Liban« .

Tourné sur quatre ans et sur quatre continents, le film met en lumière la révolution d’octobre 2019 et le mouvement mondial de justice sociale qui a été déclenché parmi les millions de Libanais de la diaspora, tous mobilisés pour soutenir leurs familles et amis restés au pays.

Le documentaire présente également des entretiens exclusifs avec des dirigeants politiques clés tels que le premier ministre, Saad Hariri, l’ancien ministre de la justice, Salim Jreissati, le ministre du Hezbollah, Muhammad Fneich, et le gouverneur de la banque centrale, Riad Salame.

A propos du prix : Créé en 2016, le prix Movie That Matters est un honneur rare remis par filmfestivals.com aux réalisateurs de films porteurs d’un message fort et inspirant. Seuls quelques films ont reçu ce prix depuis sa création.