Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le glamping, la nouvelle tendance en vogue au Moyen-Orient

Qesm Al Wahat Ad Dakhlah, Egypte © Greg Gulik

Des tentes en polyester, des réchauds au gaz, des tables pliables en plastique… Pendant longtemps, le camping a été considéré comme la solution d'hébergement pour les petites bourses. Aujourd’hui, camper dans des installations de luxes, entre déserts et monts rocailleux arabes n’a jamais été aussi en vogue. D’Oman aux Emirats arabes unis, le camping écolo-chic et glamour dit “glamping” semble avoir de beaux jours devant lui.

Alors que la douceur printanière s’installe progressivement dans le Moyen-Orient, nombreux sont les locaux et expatriés à vouloir fuir l’agitation des villes et des grattes-ciel au profit de la tranquillité du désert. Ces derniers mois, une nouvelle vague de tradition liée au camping dans le désert appelée “glamping”, mais avec tous les attributs du confort, du style et de la modernité a vu le jour notamment aux Emirats arabes unis, à Oman et en Jordanie.

Le “glamping”, abréviation de “camping glamour” offre l’occasion unique le temps d’une escapade à l’état sauvage de se détendre et de faire corps avec la nature sans pour autant sacrifier son confort de base comme un lit, une salle de bain ou l’électricité.

Différents types de glamping, selon les envies

Avec moins de 100 euros, il est possible de louer différents types d’hébergements sur des sites de glamping, tous plus chics les uns que les autres.

A Hatta, aux Emirats arabes unis un projet écologique a récemment ouvert ses portes transformant l’enclave montagneuse en un refuge aux multiples remorques. Premier hébergement du genre dans la région, il permet chaque campeurs de dormir dans une caravane au design recherché, équipée de téléviseur et de WI-FI et disposant d’une vue imparable sur les paysages naturels de Dubaï.

 

Près de la frontière omanaise, à Kalba, le Kingfisher Lodge propose quant à lui une vingtaine de tentes de luxes et de lodges face à l’océan indien, dignes des plus grands hôtels. De même, près de Mascate, à Oman, les aventuriers en quête d’expériences plus authentiques pourront choisir de passer la nuit à la belle étoile dans les tentes Sheikh conçues entièrement en laine de chèvre et de mouton.

Finalement, le glamping peut également faire rêver bon nombre de campeurs désirant voyager dans un autre univers. En Jordanie, Wadi Rum surnommée “la vallée de la lune” dû à son paysage rouge et aride a récemment accueilli des “bulles” climatisées et comprenant notamment un lit, une moustiquaire, une salle de bain et l’électricité. Dans ce camp de luxe qui vous donne l’impression de passer la nuit sur une autre planète, le glamping prend tout son sens.

Le glamping, un bon moyen d’attirer les touristes

Si comme de nombreuses tendances, le “glamping” pourrait disparaître aussi rapidement qu’il est apparu, certaines villes arabes ont tout misé sur cette forme de camping originale. A Dubaï, où le tourisme est devenu une priorité, ces séjours dans des hébergements atypiques mais chics résonnent comme la solution pour se différencier et accroître sa renommée.

 

Avec un nombre record de visiteurs en 2018 dans la capitale émiratie, environ 16 millions, principalement attirés par ses impressionnants centres commerciaux, ses hôtels de luxes et ses plages immaculées, les autorités dubaïotes espèrent toutefois atteindre les 20 millions de visiteurs d’ici l’an prochain grâce au glamping.