Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le phénomène K-POP conquiert le Moyen-Orient

Les artistes K-POP, (pour Korean Pop) explosent les records et envahissent les stations radios aux quatre coins du monde de nos jours. Mais leur succès interplanétaire s’est construit progressivement. D’abord très répandue en Corée du Sud, où elle est née, la K-POP séduit le Japon et l’Asie, avant de franchir l’Atlantique et de conquérir l’Amérique ou encore l’Europe. Et ce n'est que très récemment que le Moyen-Orient, et plus précisément l’Arabie Saoudite, succombe au charme des célébrités au style impeccable et digne des défilés de Fashion Week, et aux rythmes entraînants de leurs meilleurs tubes.

Un alignement des valeurs

Si l’on reste indifférent au style musical qu’est la K-POP, impossible de ne pas avoir l’œil attiré par le style vestimentaire, les mises en scène, les clips musicaux et autres chorégraphies extrêmement travaillées des artistes: il s’agit d’un véritable courant culturel.

Un courant culturel à première vue n’ayant aucun lien avec la culture orientale. Or, il ne faut pas se fier aux apparences ! En effet, à la différence des modes et des habitudes occidentales, qui promeuvent une relative nudité, des paroles et des thématiques jugées obscènes, le monde de la K-POP allie une modernité édulcorée, en affichant avec fierté les
valeurs traditionnelles asiatiques : famille unie, pudeur sur les relations amoureuses et la sexualité en général…Des positions en adéquation entre les deux cultures.

La preuve aussi en musique : le dernier tube de la star AleXa et Bader Al Shuaibi a été un succès, mêlant K-POP et influences Khaleeji.

Un enjeu diplomatique

Outre une richesse et une pluralité de cultures qu’on retrouve grâce à cette mixité de style et cette ouverture sur le monde, c’est un véritable enjeu diplomatique et sociétal qui découle de ce nouvel intérêt du Moyen-Orient pour l’Asie. Le soft power entraîné par ces nouvelles tendances tend à rendre l’Arabie Saoudite, déjà connue pour être un centre de recherches, de nouvelles technologies, et dotée d’un patrimoine précieux, un pôle multiculturel.

Résultats : une hausse de 140 % d’écoutes sur Spotify entre janvier 2020 et janvier 2021 dans les régions Maghreb et Moyen-Orient pour le genre K-POP !

Et vous, quel est votre “idol” préféré ?