Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Sales.sa, quand l’Etat saoudien partage ses promos du web

Avec Sale.sa, le gouvernement saoudien partage ses bons plans et promos du web

Avec Sale.sa, le gouvernement saoudien partage ses bons plans et promos du web

Sales, c’est l’application saoudienne qui réunit toutes les promotions à travers le Royaume, soit près de 4 millions de “deals”, dans des secteurs variés. De quoi scroller un bon bout de temps sur son smartphone.

Lancée en janvier 2017, l’application Sales a dépassé la barre des 500 000 utilisateurs, tout juste un an après son lancement, selon le Ministère du Commerce et de l’Investissement saoudien.

Sales : près de 4 millions de promotions

Plus de 1000 vendeurs sont aujourd’hui référencés sur l’application, disponible sur iOS, Android et desktop. Enrichie grâce à la base de donnée du Ministère du Commerce et de l’Investissement, on y trouve plus de 4 millions de promos online et offline autorisées dans le Royaume, mises à jour en permanence. Développée et gérée par Thiqa Business Services Company, elle a fêté à la fin de l’année 2017 son premier demi-million d’utilisateurs.

Bien sûr, certains pourraient s’étonner de voir le gouvernement adossé à une telle application. Et pour cause, on est loin d’imaginer en France par exemple, un partenariat entre le gouvernement et des plateformes telles que Vente Privée. A la différence près que chez nous, ces pureplayers fonctionnent sur un modèle de partenariat avec les marques représentées, choisies selon des critères de notoriété ou encore de qualité de produit, restreignant nécessairement leur nombre sur la plateforme.

Sur Sales, la liste exhaustive des promotions autorisées par le Ministère dans le royaume est disponible et mise à jour quotidiennement, directement liée à la base de données officielle du gouvernement. De quoi éviter les mauvaises surprises et les promos suspectes ou périmées, alors que le e-commerce gagne de plus en plus de terrain dans la région.

Protéger les consommateurs des dérives du e-commerce

En deux années seulement, les achats en ligne dans la région MENA ont été multipliés par 3, passant de 2,7 milliards à 7,3 milliards de dollars, selon la récente étude “Arab World Online 2017” réalisée par le MBRSG (Mohammed bin Rashid School of Government, EAU).

Mais cette explosion du marché en ligne a aussi ses effets pernicieux, avec la prolifération des fraudes et autres arnaques. Jeune et très connectée, la population saoudienne a rapidement adopté les nouvelles plateformes numériques, parfois au détriment des premières règles de sécurité à adopter sur le web.

Pour lutter contre les fraudes et revendeurs non autorisés, le Ministère, l’Autorité saoudienne pour les marchés de capitaux et l’agence monétaire d’Arabie saoudite ont joint leur voix fin 2017 pour alerter les consommateurs sur les risques de sécurité liés aux sites web non homologués. Avec l’application Sales, ils espèrent pouvoir contenir la prolifération des offres mensongères et des revendeurs illégaux dans le Royaume, et permettre aux consommateurs de profiter des offres sans crainte. Une façon de lutter également contre la perte du pouvoir d’achat en Arabie saoudite, en pleine diversification économique.