Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Un tableau record fait entrer cette saoudienne dans l’histoire

L’artiste Ohoud Abdallah Almalki est devenue la première saoudienne à entrer seule dans le Guinness des records en réalisant un immense tableau en café périmé.

45 jours de travail. C’est ce qu’il aura fallu à l’artiste saoudienne Ohoud Abdallah Almalki pour venir à bout de cette œuvre colossale. Colossale de par ses dimensions d’abord : l’œuvre fait 15,84 mètres de longueur et 13,95 mètres de largeur, couvrant 220 mètres carrés au sol. Colossale par son importance ensuite : elle fait de l’artiste la première saoudienne à entrer en solo dans le Guiness des records.

 

Une oeuvre lourde de sens

L’oeuvre représente les pères fondateurs de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis. Elle est en réalité composée de sept pièces en coton reliées entre elles. L’artiste a utilisé environ 4,5 kg de café en poudre périmé pour la réaliser. Elle a peint les personnages dans des tons de brun, en mélangeant la poudre de café avec de l’eau, le tout sous le regard attentif de deux témoins, de matériel d’enregistrement vidéo, et d’un drone pour immortaliser le moment.

 

 

Avec ce choix de dessin, l’artiste a souhaité rappeler au monde l’entente séculaire entre les deux nations. Sa motivation, explique-t-elle, était de “contribuer à l’émancipation des femmes en Arabie saoudite et au-delà”.

Rappelons qu’en 2015, 8264 Saoudiennes avaient réalisé le plus grand ruban humain de sensibilisation au cancer du sein.