Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Yaser Bakr, le youtubeur saoudien qui a réinventé le stand-up

A Djeddah, AlComedy Club est "la" salle de spectacle que tous les riverains connaissent. Créée en 2012 par Yaser Bakr, un youtubeur saoudien, cette scène de stand-up affiche complet tous les soirs.

Yaser Bakr est né à Vienne, en Autriche, et a été élevé à Djeddah où il a obtenu un diplôme d’ingénieur à l’université du Roi Fahd. Il a travaillé dans de nombreuses entreprises internationales, où il a dirigé des équipes de business développement et de marketing. Mais en 2008, Yaser Bakr décide de démissionner pour ouvrir la première salle de stand-up saoudienne.

D’ingénieur à blogueur puis humoriste

L’aventure commence en 2003 lorsque Yaser Bakr lance son blog yaserbakr.com. Si ce site n’est plus en service aujourd’hui, il lui a servi de tremplin, pour lancer en 2008 sa chaîne YouTube Ya5eShooot dédiée aux sports. Aujourd’hui Yaser Bakr continue de communiquer sur les réseaux sociaux, il a investi Twitter où son compte est suivi par plus de 451 000 personnes, et Instagram où il a 75 000 abonnés. Sa popularité sur les réseaux sociaux lui a permis de se produire en spectacle dans l’Arabie saoudite entière. Fort de ce succès, il crée le AlComedy Club en 2012.

Appelé par les locaux le « Jeddah Comedy Club », cette salle est la première scène de stand-up saoudienne. Depuis le lancement du club, Yaser Bakr n’a jamais cessé d’assurer son bon fonctionnement, et surtout de s’y produire. Parallèlement, il continue d’apparaître sur YouTube, les réseaux sociaux et de nombreuses émissions télévisées.

Des spectacles qui ont séduit les Etats-Unis

Sa popularité dépasse les frontières de l’Arabie saoudite. En novembre 2016, Yaser Bakr est parti aux Etats-Unis pour une tournée nommée « Sand Up Comedy: Saudi Humor with a Twist ». Les spectacles ont eu lieu à LA, San Francisco, Chicago, Miami, et New York.

Yaser Bakr a passé son enfance à regarder des comédies américaines. Cette tournée américaine a donc été l’occasion de réaliser un rêve de toujours. Le comédien s’est confié à Arabia Now sur son expérience outre atlantique : « Le public américain ne savait pas à quoi s’attendre. Ils avaient sûrement déjà vu des Arabes américains et des musulmans faire de la comédie […] Mais nous notre spectacle avait une vraie saveur étrangère. Et je pense que c’était rafraîchissant culturellement parlant. Ça se voyait que la foule prenait plaisir au spectacle ».

De retour en Arabie saoudite, Yaser Bakr est plus que jamais déterminé à faire rire de plus en plus de spectateurs.