Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Arabie Saoudite : “Coral Bloom” allie le luxe et l’environnement

Le prince héritier d'Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane, vient d'annoncer le développement de "Coral Bloom", qui fait partie du projet de développement de la mer rouge de la Red Sea Development Company. Le projet, qui vise à établir une nouvelle norme en matière de développement durable, a été très en vue ces derniers mois, avec l’objectif final de réunir deux idées à première vue disparates : recevoir un grand nombre de touristes, tout en maintenant et même en rajeunissant l'écosystème local sur lequel repose le tourisme. 

Le développement du « Coral Bloom » annoncé par Mohammed ben Salmane s’inscrit dans cette mission. Le site, qui est situé sur l’île de Shurayrah, sera le cadre principal des plans de stations touristiques du projet de la mer Rouge. Elle est entourée de coraux et abrite le quatrième plus grand système de récifs coralliens du monde, ainsi qu’un certain nombre d’espèces menacées. Le projet a donc adopté une approche holistique en veillant à ce que l’empreinte écologique des travaux de développement du site, ainsi que l’entretien et les opérations quotidiennes des sites, aient un impact positif sur les créatures et les paysages qui entourent la destination. Les considérations relatives à la biodiversité ont été au centre du processus de planification, et la perturbation des mangroves et autres habitats de l’île sera évitée. En outre, de nouveaux habitats seront construits grâce à l’aménagement paysager afin d’améliorer la beauté naturelle de l’île.

Un mélange harmonieux de nature et de développement

En tant qu’île « centrale » de l’ensemble du projet, la Coral Bloom présentera des inspirations architecturales du paysage environnant, l’idée étant que les structures et les infrastructures s’intègrent à l’environnement naturel. Les stations elles-mêmes seront construites à partir de matériaux légers et fabriquées hors site, ce qui permettra de réaliser un projet de construction à faible impact. Les profils bas des bâtiments permettront également de ne pas entraver la vue sur les alentours, ce qui permettra aux visiteurs de profiter à loisir de la beauté environnante

Dans les coulisses, la société Red Sea Development s’est engagée à fournir un bénéfice net de 30 % en matière de conservation d’ici 2040, tout en utilisant la plus grande centrale de refroidissement urbain du monde, qui sera alimentée par une énergie 100 % renouvelable 24 heures sur 24. 

 

Populaires