Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Arabie saoudite : Hollywood s’invite à AlUla

Trois accords viennent d’être signés qui ont pour objectif de développer l’utilisation “cinématographique” de la région d’AlUla. Comprendre : attirer des tournages dans les paysages lunaires et majestueux qui composent la région. Et parmi eux, un tournage hollywoodien soulève un maximum de questions. 

La commission cinéma (Film AlUla) de la commission royale pour AlUla (RCU), cette région du Nord Ouest saoudien aussi riche en paysages hors du commun qu’en trésors archéologiques, est récemment passée à l’action. Là où la RCU a pour objectif global de veiller au bon développement économique et social de la région, la commission cinéma mène, comme son nom l’indique, la mission de rendre le territoire attractif aux acteurs du 7ème art à travers le monde. 

Et un nouveau pas vient justement d’être effectué avec la signature de trois accords garantissant que les tournages de trois films, parmi lesquels deux saoudiens et un hollywoodien, seraient filmés sur les terres d’AlUla. Un signe d’autant plus encourageant que ces accords surviennent après que le film “Cherry”, par Anthony et Joe Russo, ait également été tourné, pour quelques scènes tout au moins, à AlUla, toujours sous égide de Film AlUla. 

Ainsi, si l’on ne sait pas encore quel est le film hollywoodien puisque rien n’a été annoncé, notre connaissance de la région nous pousse à la spéculation. Un sequel d’Indiana Jones ? Après tout, l’endroit regorge de sites archéologiques. Un film de science-fiction ? Les amateurs de Dune ou de Star Wars savent le potentiel qu’apporte de tels paysages… 

En tout cas, côté saoudien, on peut déjà parler brièvement des projets sélectionnés. Il s’agit de « In Sands », réalisé par Muhammad Al-Atawee, et « Nourah » réalisé par Tawfeeq Al-Zayedi.