Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

En Egypte, une application de livraison de médicaments fait entrer la pharmacie dans un nouvelle ère

Pendant l’épidémie du Covid-19, une entreprise égyptienne est venue en aide aux personnes atteintes de maladies chroniques pour surmonter la pénurie de médicaments et s'assurer qu'elles recevaient leurs prescriptions mensuelles à temps et en toute sécurité.

Parfois, les meilleures idées viennent dans les moments difficiles. C’est ce qui est arrivé à Doaa Aref, une ancienne directrice marketing digital, lorsqu’elle a été diagnostiquée d’un cancer de la thyroïde en 2017. Elle a alors appelé son amie, le Dr Rasha Rady, quand elle réalise que l’opération chirurgicale n’est pas la partie la plus difficile. Le problème était de se procurer les médicaments dont elle avait besoin régulièrement ; parfois elle n’en trouvait pas, parfois les mauvais médicaments lui étaient envoyés quand elle commandait au téléphone, ou alors elle oubliait tout simplement de les prendre parce qu’elle n’était pas habituée à ce nouveau mode de vie. Les deux amies ont donc commencé une étude de marché, et ont découvert que de nombreuses autres personnes atteintes de maladies chroniques, comme les diabétiques ou les cancéreux, étaient confrontés au même problème. C’est ainsi qu’est née Chefaa, une plateforme numérique alimentée par l’Intelligence artificielle et équipée d’un GPS pour aider les patients chroniques à commander, programmer et recharger leurs médicaments habituels, quels que soient leur lieu de résidence ou leurs revenus.

Dans la région MENA, où les pénuries de médicaments sont fréquentes, cette application change la vie de nombreux patients, et encore plus en période de pandémie. En quelques années, la start-up est devenue la première pharmacie en ligne de la région ainsi que la première base de de données médicales, offrant ainsi des solutions basées sur les données aux décideurs. Nous avons discuté avec l’une de ses co- fondatrices, la docteur Rasha Rady, des caractéristiques de l’application et de l’avenir de la société après sa récente levée de fonds à sept chiffres (dollars).

Qu’est-ce qui est le plus difficile aujourd’hui pour les Égyptiens en ce qui concerne les médicaments et les produits pharmaceutiques ?

Les épisodes de pénurie soudains de certains médicaments qui peuvent entraîner l’interruption des traitements, mais aussi le manque d’éducation concernant une utilisation sûre des médicaments, ce qui amène parfois une mauvaise utilisation de ces derniers, voire des effets secondaires ou des complications.

Comment fonctionne l’application ? Et que fournit-elle ?

Nous avons construit 2 applications mobiles ; une pour les pharmacies et une pour les patients qui s’y connectent. Les patients peuvent télécharger une ordonnance et la soumettre. Elle sera alors dirigée vers la pharmacie la plus proche selon la localisation GPS, qui recevra l’ordonnance à préparer et à livrer. Les entrepôts de stockage Chefaa affichent aussi des produits sans ordonnance et non pharmaceutiques à obtenir de la pharmacie la plus proche selon le GPS. Les patients peuvent également obtenir une Chefaa Box : des assortiments de produits pertinents à des tarifs avantageux. Nous offrons également à nos patients des services gratuits, notamment des rappels de dosage pour s’assurer qu’ils ne manquent pas leurs prise de médicaments, une assistance 24h/24 et 7j/7 pour répondre aux questions et des consultations gratuites par des pharmaciens agréés. Nous avons aussi créé le premier blog pharmaceutique arabophone pour éduquer le public sur une utilisation fiable des médicaments.

 

 

Quel a été le plus grand défi lors du lancement de Chefaa ?

Le plus grand défi au début était de créer le parcours utilisateur le plus simple possible, afin que nos patients, dont la majorité sont des personnes âgées qui ne connaissent pas uber, puissent l’utiliser ! Nous avons pour cela organisé des groupes de discussion et écouté nos clients.

Quel impact le le covid-19 a-t-il eu sur votre entreprise ? Et comment y avez-vous répondu ?

Comme nos clients type sont des patients chroniques qui étaient les plus exposés durant la crise COVID-19, nous avons dû travailler 24 heures sur 24 afin de garantir leurs prescriptions mensuelles. Bien que les pharmacies aient été exclues du confinement, davantage de patients étaient convaincus de trouver en ligne une solution plus sûre et fiable pour obtenir leurs médicaments; d’où le recours à Chefaa. Nous avons constaté une augmentation des commandes de 300 %, notre soutien 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 a permis de répondre aux questions, d’éduquer, d’assurer et de servir nos patients. Nous sommes opérationnels dans toute l’Égypte, mais notre blog et notre chat d’assistance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 sont au service des patients dans plusieurs pays arabes, dont l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis.

Que prévoyez-vous de faire avec votre nouvelle levée de fonds ?

Nous prévoyons de renforcer notre équipe opérationnelle, de créer des centres d’assistance à la clientèle et nous avons lancé notre gamme de produits en marque privée et en marque blanche.