Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Fête de la musique 2021 : Arabofolies, le festival de l’institut du monde arabe

Ce soir, c’est la fête de la musique, un grand rassemblement de mélomanes qui accompagne chaque année le passage à la saison préférée des étudiants, et le jour le plus long de l’année. Et comme on n’allait pas vous abandonner un jour si important, voici notre bon plan à ne pas manquer pour cette édition 2021.

On aurait envie de commencer par dire “C’est à l’IMA que ça se passe”, mais en fait pas vraiment. Encore confronté à une réglementation stricte, rapport à la pandémie de Covid-19 maintenant bien connue de tous, le festival Arabofolies, sera à suivre en streaming. Certes, c’est moins alléchant qu’un apéro ensoleillé rythmé par un concert live, mais Jack Lang (le Président de l’Institut du Monde Arabe) a concocté un programme si alléchant qu’il nous est impossible de ne pas vous recommander de garder un ordi à portée de mains, et d’ouvrir grand le stream et vos oreilles.

Un programme d’incontournables

Ainsi, rendez-vous à 20h00 pour le premier show qui durera jusqu’à 20h30, pendant lequel Khalil Hentati revisitera les grandes musiques classiques arabes en version électro, accompagné par la chanteuse Widad Brocos, le joueur de kanoun Nidhal Jaoua et le batteur Johann Feuerstoss du groupe Medium Douce.

À 21 heures, au tour du producteur syrien Wael Alkak de nous envoûter de son chaâbi électrique Levantin, avant de laisser la place à Zeid Hamdan, l’autre membre des duos Soapkills et Bedouin Burger, et accessoirement pionnier de la scène underground libanaise. Il sera accompagné par le batteur Antony Abi Nader (membre du groupe Twin Tower), la chanteuse et harpiste John, et le bassiste cubain Damian Ueva. À ne manquer sous aucun prétexte pour les amateurs d’électro folk arabe, et pour les autres aussi.

Les concerts continueront jusqu’à 23 heures, avec en clôture les passages de Oum & M-Carlos, HALs, et enfin Ernesto Chahoud en streaming depuis l’IMA sur Radio Al Hara. Une belle soirée musicale en perspective…