Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

La Berrichonne de Châteauroux : vers un rachat saoudien ?

Le club castelroussin, actuellement à la dérive en Ligue 2 BKT, prépare d’ores et déjà l’avenir en étudiant les propositions de rachat. Et parmi les dossiers, celui défendu par le prince saoudien Abdullah bin Mosaad sera à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale du club, mercredi 23 décembre.

Nous ne sommes qu’en décembre et déjà la Berrichonne joue son maintien en Ligue 2. Mais le club, qui se débat difficilement à la dix-huitième place du classement, ne se trouve pas challengé que sur le plan sportif. On le sait tous, dans le football, il y a ce qui se passe sur la pelouse, et ce qui se passe dans les bureaux de la direction. Or, la prochaine assemblée générale du club, qui aura lieu le mercredi 23 décembre prochain, promet d’être animée, puisque, outre les potentiels règlements de compte que pourraient avoir à subir certains actionnaires du club, elle sera également le théâtre du débat autour du rachat du club par le prince saoudien Abdullah bin Mosaad, via sa société United World Group, basée à Genève.

© (Photo Maxppp / Belga / John Thys)

Un premier refus automnal

Ce n’est effectivement pas la première fois que le saoudien se propose d’acquérir la Bérrichonne. Et si, il y a encore quelques mois, il avait essuyé un refus ferme, il semblerait qu’aujourd’hui, les avis y soient tous ou très majoritairement favorables, les plus récalcitrants attendant encore de connaître le contenu de l’offre, et les tenants et aboutissants du projet du prince. A noter que ce dernier n’en est pas à son coup d’essai. Après près d’une décennie d’investissements dans le milieu du football et déjà 4 clubs à son portefeuille, il ne présente pas le profil d’un capricieux milliardaire néophyte venu “tenter un coup”. À voir…